dimanche 17 novembre 2002

114. nocturne

La vraie première neige de l'hiver, abondante et lourde, celle qui ne fondra pas tout de suite, s'est enfin décidée à descendre des nuages cette nuit. Ça m'a réveillée. C'est souvent comme ça quand il neige, j'ouvre les yeux au beau milieu de la nuit, pleine d'énergie. À 4h45 je fais le café, lire la suite


samedi 1 mars 2003

183. désir-chevalier

jupe rouge_Anika_fotolia.com

      Les écrivains de ma trempe ont avec les peintres quelque chose de commun. Quand une exacte copie rendrait nos portraits moins frappants, nous choisissons le moindre mal, estimant plus pardonnable une atteinte au vrai qu'au beau. Cette remarque doit être entendue cum grano salis ; mais qu'on lire la suite


jeudi 19 mai 2005

63. shandy

Noter avant de l'oublier que l'écriture ce n'est rien si ce n'est de la chair, du sang et des ampoules sur les doigts. Chaque jour un peu plus heureuse, et tourmentée parfois, avant que l'aube ne blanchisse tout à fait. Enchanteresse et douce folie. Je me lève à cinq heures du matin avec le soleil lire la suite


dimanche 29 mai 2005

66. l'heure du bain

bain.jpg

J'avance dans Tristram Shandy. Hier soir, quelque pages passé le milieu du Livre cinquième, vers l'âge de 5 ans, Tristram fut circoncis [ou peut-être même * * *] par une fenêtre à guillotine pendant que Shandy le père écrivait la Tristrapédie. Laurence Sterne : « Je dédaignerai d'employer ici le lire la suite


lundi 30 mai 2005

67. par le trou de la serrure

J'ai refermé Tristram Shandy tard hier soir. Et je l'ai réouvert plusieurs fois aujourd'hui pour noter quelques passages, et prendre des notes. Extrait de Laurence Sterne, ce passage qui précédait immédiatement celui cité hier : Dites-moi, cher lettré, ne cesserons-nous pas d'ajouter tant à la lire la suite


Haut de page