samedi 25 juin 2005

74. bajo el cielo

sontag_douleur.jpg

Je pensais à faire une page depuis mon premier réveil vers 7 heures et demie et je ne réussissais pas à commencer. Toutes sortes de petites choses à écrire, mais rien d'assez important pour le fixer dans des mots. Comme la chaleur, l'humidité écrasante, et le fait que je me sois recouchée au lieu lire la suite


jeudi 11 août 2005

101. pause

deux pieds sur le sable

Aujourd'hui comme hier, le journal est en vacances. Je lis : L'imagerie incessante (télévision, radio, cinéma) constitue notre environnement, mais dès lors que la question du souvenir se pose, la photographie est plus incisive. La mémoire procède par arrêt sur l'image ; son unité de base est lire la suite


vendredi 12 août 2005

102. plume

deux pieds dans l'eau

Sur la plage, je finirai de lire ce livre en recopiant et annotant des extraits plus ou moins longs dont je veux me souvenir. Mes courtes et précieuses vacances tirent à leur fin. Sur la carte, je m'amuse à tracer le chemin du retour : reprendre la 102 A, puis la 102 et la 3 jusqu'à la 95 pour lire la suite


mercredi 17 août 2005

107. encore les images

Je n'ai finalement pas fini le livre de Susan Sontag pendant mes vacances à la mer, tel que projeté. Il y a des livres dans lesquels j'aime me perdre longtemps, alors je traîne et retarde l'arrivée de la dernière page. Je viens tout juste de refermer La douleur des autres, thèse sur la lire la suite


lundi 4 mai 2009

49. oser la suite

Pétasite du Japon

De retour depuis quelques jours. Pas morte mais pas forte. Trop de longues routes parcourues en solitaire, trop d'émotions et de fatigues. Trop peu dormi et mal. Enfin, je me remets tranquillement d'une grippe que j'ai fini par attraper je ne sais trop où ni comment. Fièvre, courbatures et maux lire la suite


Haut de page