lundi 23 septembre 2002

67. tout ça pour quelques oripeaux

L'autre nuit j'ai rêvé à une femme sauvage, étrange. Bien qu'elle eut ses quatre membres, et fort musclés, quelque chose en elle m'a rappelé, quand je me suis réveillée le lendemain matin, le souvenir de la Comtesse unijambiste de Pierre Rey. Mais en plus sauvage, en beaucoup plus étrange. La femme lire la suite


Haut de page