Mot-clé - Rabelais

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 9 avril 2005

46. en attendant...

P4090048-3.jpg

Je lis Rabelais : Gargantua : « La vie très horrifique du grand Gargantua, père de Pantagruel, jadis composée par M. Alcofribas, abstracteur de quintessence, livre plein de pantagruélisme » [Illustré par Gustave Doré, éd. Gérard & Co., Verviers, 1962.] J'écoute Bach, Mahler, Tchaikovski. Au lire la suite


lundi 11 avril 2005

47. escapade

P4100047.jpg

Lectures en chantier : de Pablo Neruda, Obras Completas. Et Pantagruel, « Roi des dipsodes, restitué à son naturel avec ses faits et prouesses épouvantables, composés par feu M. Alcofribas, abstracteur de quintessence » [Rabelais, illustré par Gustave Doré, éd. Gérard & Co., Verviers, 1962.] lire la suite


mardi 12 avril 2005

48. page en chantier [inachevée, avec un titre temporaire]

gargantua.jpg

Incursions dans mon deuxième Rabelais hier soir tard. Inutile d'écrire que j'ai passé du bon temps avec ce livre à m'amuser, et souvent à rire toute seule page après page. Quels personnages. À plusieurs endroits, je reconnaissais en les savourant au centuple les anecdotes, mots, passages entiers, lire la suite


samedi 16 avril 2005

49. le grand m., jour 7

16042005.jpg

Encore agréablement occupée par la lecture de Gargantua, « La vie très horrifique du grand Gargantua, père de Pantagruel, jadis composée par M. Alcofribas, abstracteur de quintessence, livre plein de pantagruélisme ». Et Pantagruel, « Roi des dipsodes, restitué à son naturel avec ses faits et lire la suite


Haut de page