Pioché au Printemps des poètes. Libre de droits. Ce poème de Pablo Neruda : Aujourd'hui combien d'heures tombent, tombent dans le puits, dans la nasse, dans le temps : elles sont lentes mais ne prennent de repos, elles tombent, se rassemblant au début comme des poissons, puis comme des pierres  […]