Mot-clé : Miron (14)

mardi 14 décembre 2004

5. nocturne

glaçons sur le toit, le 14 décembre 2004

Dru le corps craquant le coeur ahan le jour les poings dedans je défends ma peau rien que ça ma peau de peau c'est bien assez il me semble pour commencer allez-voir après après le jour garantie je bêle à mort [Gaston Miron : L'homme rapaillé, « Self-defence »] Je traverse une période un peu sombre  […]

lire la suite »


dimanche 26 décembre 2004

11. art poétique

Extrait de l'Art poétique, de Gaston Miron : dans un autre temps mon père est devenu du sol il s'avance en moi avec le goût du fils et des outils mon père, ma mère, vous saviez à vous deux nommer toutes choses sur la terre, ô mon père, ô ma mère j'entends votre paix se poser comme la neige... Le  […]

lire la suite »


jeudi 6 janvier 2005

16. le bon côté des choses

femmeaufleuve

Extrait de Recours didactique, de Gaston Miron : Toi mon amour tu te tiens droite dans ces jours nous nous aimons d'une force égale à ce qui nous sépare la rance odeur de métal et d'intérêts croulants Tu sais que je peux revenir et rester près de toi ce n'est pas le sang, ou l'anarchie ou la guerre  […]

lire la suite »


mercredi 4 mai 2005

58. extrait de « la corneille » et autres quotidiens délires

corneille ma noire

Chaque soir, une belle grosse corneille noire vient se percher dans les branches de mon vieil érable, et hier j'ai eu de la chance. J'ai réussi à l'approcher d'assez près et j'ai pu apprécier sa grande beauté sans l'effrayer. Et de son oeil bleu, elle me regardait. Elle est revenue ce soir, elle  […]

lire la suite »


samedi 13 mai 2006

87. pause poésie

Je demande pardon aux poètes que j'ai pillés – poètes de tous pays, de toutes époques – je n'avais pas d'autres mots, d'autres écritures que les vôtres, mais d'une façon, frères c'est un bien grand hommage à vous car aujourd'hui, ici, d'un homme à l'autre il y a des mots entre eux, qui sont leur  […]

lire la suite »


dimanche 14 décembre 2008

18. Avec toi

Aujourd'hui, je fais la lecture au journal, je cède l'écriture à un écrivain mort. Toujours vivant, déconcertant. Aujourd'hui dimanche, je recopie un morceau choisi dans la poésie de Gaston Miron. [première partie] Je voudrais t'aimer comme tu m'aimes, d'une seule coulée d'être et ainsi qu'il serait  […]

lire la suite »


dimanche 15 février 2009

39. passage

Me suis encore réveillée en fredonnant mentalement I'm Yours. Encore. Depuis vendredi soir que ça dure. J'ai eu beau virer le clip de la page du 13, ne plus écouter Mraz, essayer de me distraire. Écouter tout un opéra du Metz à la radio hier après-midi. Je souffre de la malédiction du parasite  […]

lire la suite »


Haut de page