primevères du 23 février 2003

Encore des primevères en plein hiver. L'Autobiographie de tout le monde, c'est long à lire. Je lis dans mon bain, je lis au café et dans mon lit et parfois des petits bouts aux feux rouges dans ma voiture mais ça, ça fait hurler les monsieurs pressés, mais je m'en fiche, j'aime lire partout partout  […]