Mot-clé : Maeterlinck (8)

samedi 5 janvier 2002

16. structurer mon insoumission

salvia divinorum

Elle se tend tout entière dans un même dessein : échapper par le haut à la fatalité du bas ; éluder, transgresser la lourde et sombre loi, se délivrer, briser l'étroite sphère, inventer ou invoquer des ailes, s'évader le plus loin possible, vaincre l'espace où le destin l'enferme, se rapprocher  […]

lire la suite »


dimanche 6 janvier 2002

17. aujourd'hui, je suis une fourmi

les fourmis « pots-à-miel »

La fourmi possède à l'entrée de l'abdomen une poche extraordinaire qu'on pourrait appeler la poche ou le jabot social [...] formée d'une sorte de rosée sucrée, le sac en question est une outre collective uniquement réservée à la communauté. ... on sait que certaines races guerrières, notamment les  […]

lire la suite »


mercredi 9 janvier 2002

20. ma muse m'inspire même quand il dort

les fourmi « pots-à-miel »

La nuit j'écris un roman dans un cahier en mangeant des abricots et en buvant du thé vert japonais pendant qu'une grande chatte maigre prend le frais sur le bord de la fenêtre. Et Maeterlinck écrit qu'il existe, dans le monde des fourmis, deux phénomènes qui ont pour nom « l'affection réciproque »  […]

lire la suite »


mardi 22 janvier 2002

31. même l'attaque de la fourmilière ne la réveille pas

Encore Maeterlinck ? Mais oui. Je ne peux résister au plaisir de le citer pour marquer la fin de mon aventure vers une meilleure accessibilité des pages de ce journal. Et puis j'ai eu envie d'inviter mes belles fourmis miel à faire la fête avec moi pour entrer dans la phase de repos sur mes  […]

lire la suite »


mercredi 18 février 2009

40. structurer mon insoumission

salvia divinorum

Elle se tend tout entière dans un même dessein : échapper par le haut à la fatalité du bas ; éluder, transgresser la lourde et sombre loi, se délivrer, briser l'étroite sphère, inventer ou invoquer des ailes, s'évader le plus loin possible, vaincre l'espace où le destin l'enferme, se rapprocher  […]

lire la suite »


samedi 9 juillet 2011

146. les passages obligés [3]

mon soleil noir du soir

« mon soleil noir du soir » ( 3e fragment d'une aquarelle /gauche/, - /le centre/ - barbouillée [avec la main /gauche/] un soir d'orage /rouge/ {mes préférés} en débroussaillant la petite forêt sauvage ) Toute le poésie, toutes les délices des environs, tous les mystères du firmament, toutes les  […]

lire la suite »


Haut de page