vendredi 31 janvier 2003

155. [...]

    J'avais rencontré ce double aimant et, de tout l'univers, rien n'est demeuré vrai que deux points où brillaient le ciel et tout le phosphore de l'angoisse. De ces deux points sont nés des paroles, un corps, une âme. Mon coeur s'est arrêté de battre. J'ai voulu parler, j'ai bégayé. Le trottoir lire la suite


Haut de page