Aujourd'hui, que des bonnes choses. Aucun réveil la nuit dernière à cause du mal de tête. Merveilleux. Et puis la douleur diminue petit à petit. C'est encore comme un chapeau qui serre la tête. Rien de très agréable à supporter mais on va pas en faire une maladie non plus. J'essaie juste de résister à l'appel du lit. Tout en continuant mes rituels de guérison qui consistent à faire ce que j'ai écrit hier mais surtout à ne pas me battre contre les douleurs. Se battre contre une maladie ou un problème de santé quel qu'il soit revient à se battre contre soi-même. Totalement improductif. Un non-sens absolu. Donc, j'apprends à vivre avec le joyeux cortège [céphalées, cervicalgies, dorsalgies et autres dommages collatéraux]. Tout un programme.

Je suis plutôt de bonne humeur. J'ai vu une petite araignée rouge qui tissait sa toile sous les vignes. Des toiles ici, il y en a partout. Et plein d'araignées rouges qui travaillent fort. Je commence à me demander si ça ne serait pas dommageable pour les plantes. Aucune idée. J'en parlerai à monsieur demain, ou si ça continue.

Donc, j'ai vu une araignée tissant sa toile, ça m'a donné le goût de dessiner des étoiles. De partir en croisière sur un bateau à voile. D'écrire un texte qui rime en oile. Mais j'y ai renoncé car la prose qui rime ça casse les oreilles.

Et ces bonnes choses ? Tout plein. J'ai réussi à sortir pour faire des courses pour ramasser ce qui manquait dans le garde-manger et dans le frigo : sucre, lait, une bonne baguette de pain toute chaude, des bavettes de boeuf pour le souper, sans oublier les bagels et le fromage à la crème bien frais pour demain matin.

Après ça j'ai lavé les draps, les taies d'oreiller, les serviettes de bain et les petites culottes que j'ai étendus dehors au soleil sur ma corde à linge toute neuve [offerte par monsieur : lui ai offert un pot de confiture aux fraises en forme de merci monsieur].

Et puis ce que je n'attendais plus m'est tombé dessus sans que je ne le cherche : ça faisait longtemps que j'avais envie d'installer un Breadcrumb ici. C'est fait. À voir dans le pied de page [familièrement appelé footer chez les geeks] : un plugin Dotclear fraichement rafraîchi.

C'est quoi un Breadcrumb, me direz-vous ? C'est une manière de série de mies de pain semées par le Petit Poucet pour retrouver son chemin sur le web. Autrement dit, c'est un fil d'Ariane.

[Source et explications sur Open Time pour ceux que cela intéresse]. Pas compliqué du tout. Aucun bug rencontré.

Oups. Oublié de noter que j'en ai pas mis sur la page d'accueil. Mais on peut le voir sur toutes les autres pages, juste en haut de la loupe « recherche », en bas de page. Dans le coin gauche.