3. castilléjie, la suite

Que des individus dont on n'a jamais entendu parler donnent leur nom à des fleurs n'empêchera personne de dormir ce soir. Moi non plus. Surtout que je me suis réveillée à quatre heures du matin et - incapable de me rendormir, je me suis levée pour manger une banane et boire un grand verre de lait. Après, j'ai fait tout ce que j'ai pu pour me détendre et retourner dans les bras de Morphée, sans succès. Avec un estomac plein, me disais-je, elle finira bien par dormir. Eh bien non. Il y a de ces fins de nuit d'insomnie où les respirations abdominales ne font qu'empirer les choses. En tout cas, elles ne servent à rien de plus qu'à faire durer l'envie de dormir alors qu'elle s'est enfuie à toutes jambes. Dans ce temps-là, j'envie ceux qui sont capables d'avaler des valiums ou n'Importe quoi d'autre pour se faire dormir ou se geler les neurones et je rêve de prendre rendez-vous avec des docteurs qui m'en prescriront, j'invente même ce que je pourrais leur raconter pour prouver que je ne dors plus depuis plusieurs semaines docteur faites quelque chose pour moi je vous en supplie, mais je sais bien qu'il ne me croirait pas et que de toute manière il n'est pas question d'avaler ce poison. Bref, je suis là ce soir pour la suite de la castilléjie.

Je me pose tout de même la question : depuis quand exactement dans l'histoire humaine avec un grand H les gens ont-ils commencé à baptiser les fleurs et les plantes avec des noms humains. Et pourquoi ? Pourquoi ne pas avoir inventé une terminologie propre aux plantes ?

Et depuis quand donnons-nous des noms aux plantes ? Depuis aussi longtemps qu'on a donné des noms aux animaux ? Sûrement pas. Et les premiers humains qui ont rencontré des chiens, des lions, des singes ou des gazelles s'appelaient-ils monsieur Chien, monsieur Lion, monsieur Singe ou monsieur Gazelle ? Ça serait totalement absurde. Tellement. Et tellement pas, que je commence à douter et me dire que la chose est possible, et que nous sommes terriblement fous, et depuis toujours. Rien ne pourrait me surprendre sur le sujet. Cela dit...

Et pour en revenir à la castilléjie, si mes sources sont fiables, elle serait une « Castilleja », porteuse du nom d'un botaniste Espagnol de je ne sais trop où sur la planète qui l'aurait découverte. Elle serait ensuite devenue la fleur symbole de l'État américain du Wyoming [qui n'a pas rêvé de tomber en amour au Wyoming dans un film de filles ? ] en 1917. HéHé. Appartenant à la famille des Scrophulariaceaes [juste le mot m'a fait presque tomber malade alors je vous recopie ce que j'ai trouvé :] Je vais me coucher, en conservant toutefois un souvenir impérissable de ce merveilleux dimanche en forme de pinceau indien écarlate :

Latin name: Castilleja coccinea (L.) Spreng.

Botanical family : Scrophulariaceae

Growth habit : Herb

Vernacular name(s) : scarlet paintbrush, Indian paintbrush (Eng.), castilléjie écarlate (Fr.), winabojo'noko'mis wi'nizisûn' (Ojibwa)

Uses :

  • In "women diseases" [Ojibwa: 47]
  • Flowers : Decoction used in rheumatism [Ojibwa 47]

Haut de page