fillette avec perroquet

girlwithparrot.jpg

Pourquoi cette image ? Au départ, je cherchais une Nativité, pour vous écrire mes voeux de Noël. Je fouillais dans mes livres, à la recherche d'une gravure ancienne, baroque avec des angelots, du rouge partout et de la lumières dorée en contrejour. Et je suis tombée sur Girl with parrot, de Marianna Gartner. Aucun rapport ?

Pas tant que ça. J'aime beaucoup ce tableau. Je l'ai trouvé et photographié dans le livre d'Alberto Manguel : Le livre d'images, page 167, au chapitre « L'image cauchemar ».

Quelque part dans ce livre, une citation en exergue dit quelque chose comme : trouvez d'abord, vous chercherez après. Pas le temps de chercher c'est de qui. Demain.

Envie de dormir, d'aller me coucher. Mais avant de fermer cette page, noter ceci :

Les tableaux de Marianna Gartner ne sont pas allégoriques, pas plus qu'ils n'ont d'argument perceptible. Girl with parrot ne fait pas partie d'une histoire. C'est une image statique, un instant délibérément arraché au temps. La fillette et son perroquet nous troublent parce qu'ils ne représentent pas un épisode d'un récit que nous pourrions suivre, ils ne représentent pas un symbole ou une fable et la relation entre la petite fille apparemment innocente et l'oiseau entravé est une relation d'amour et de haine à la fois, ni banale ni fortuite.

Dand le fond, c'est peut-être ça aussi Noël, « une image magique, un instant délibérément arraché au temps ». Le temps de s'ouvrir à de nouvelles images éclairées d'ombres et de lueurs diffuses, prenantes.

________________________
Notes du lendemain matin :
1. Pas dormi, pas assez longtemps. J'écoute l'Oratorio de Noël. Dans quelques minutes, je pars au Marché acheter du pain et du fromage.
2. Alberto Manguel : Le livre d'images, traduit de l'anglais (Canada) par Christine Le Boeuf [tiens, je crois que c'est la traductrice de Paul Auster [?], publié chez Actes Sud / Leméac, 2001.
3. On peut voir plusieurs oeuvres de Marianna Gartner sur www.mariannagartner.com. Enjoy.

Haut de page