davidia : l'arbre aux mouchoirs

Autant l'annoncer publiquement, c'est peut-être la fin des mouchoirs. La fin des larmes. Et, comme chacun sait qu'il n'y a pas de hasard, j'ai par le plus grand des hasards découvert l'arbre aux mouchoirs. J'étais tellement ravie de ma trouvaille que j'ai faili en faire un conte de fées des temps modernes.

Mais, pour causes d'éternels bidouillages, j'ai bricolé une image pour vous montrer l'arbre en question et ensuite continué ma patiente déconstruction des designs préfabriqués, fermement décidée une fois de plus à construire mon antre à mon image et à ma ressemblance.

Point de départ, puisque la logique et une saine cohérence recommandent de toujours commencer en haut de la page pour descendre vers le bas, j'ai dessiné mon cent huit millième logo. Le dernier.

J'en ai assez de tous ces changements de décors. Autant que vous tous j'en ai assez. Alors je me fais la promesse, sinon la menace, suivante : lorsque et si un jour la nouvelle apparence du journal qui commence à prendre forme – et qui sera la plus jolie et la plus fonctionnelle à ce jour n'en doutons pas – me tape sur les nerfs et que je n'en veux plus, je mettrai le plus final des points finals à ce journal.

J'y mettrai donc le temps qu'il faudra, mais cette fois je construirai pour ce journal une présentation qui me plaît et je promets de la garder pour le reste de mes jours, comme un gentil chéri légitime.

Toujours est-il que j'ignorais totalement l'existence du Davidia involucrata, aussi appelé arbre aux fantômes ou arbre aux pochettes. Quand il fleurit, les fleurs jaunes sont entourées de brachtées blanches et soyeuses qui ont l'apparence de mouchoirs ou de petits fantômes. En anglais, on parle du Dove tree.

Cet arbre, appartenant à la famille des Nyssacées, serait originaire de Chine où il fut découvert par le missionnaire et naturaliste français Armand David, en 1869. J'ai lu que le tout premier Davidia du père David qui fut transplanté en France l'a été à l'arboretum des Barres, au Sud de Paris.

L'arbre aux mouchoirs peut atteindre 20 mètres de haut et il ressemble à un tilleul. Ses fruits en forme de boules vertes restent sur l'arbre durant l'hiver. Si vous plantez un Davidia involucrata, il vaut mieux ne pas trop avoir envie de pleurer car l'arbre ne fleurira que dix ou douze ans plus tard.

Inutile d'essayer, cet arbre ne poussera pas au Québec. Trop froid par ici. 

L'image du jour a été bricolée à partir d'images trouvées sur : lespaysagistes.com.


commentaires

le lundi 23 avril 2007, Brigitte a écrit :

Bonjour
Ce week-end j'ai découvert un arbre incroyable : l'arbre aux mouchoirs... Voulant en savior un peu plus, j'ai consulté Internet et suis tombé sur votre site.
L'arbre que j'ai vu se trouve en Suisse, à 200 mètres d'un lac, altitude env. 400 mètres. Il est en fleurs actuellement et c'est vraiment magique.
Bonne journée ensoleillée si vous avez la chance d'avoir le même printemps que nous avons ici (22-25 degrés après-midi) c'est presque l'été.
Meilleures salutations.