19. écrire

le soleil du 3 janvier 2005,

Existe-t-il des réveille-matin qui, en guise de sonnerie, poussent le chant du coq ? Si oui, j'aimerais bien en avoir un. Je me suis encore une fois levée très tôt avec des milliers de petites choses à faire. Presque dix heures, et ça attend, ça attendra l'après-midi. Deuxième et dernier café tout à l'heure. Rapide incursion sur Internet avant d'ouvrir le roman, déposé quelques liens dans la Marginalia, corrigé la page d'hier. Ouvert quelques livres. Je ne veux pas négliger mes projets d'écriture sur le web et pourtant j'investis moins, comme s'il y avait conflit entre l'écriture sur le papier et ce que je fais ici. Chacun veut toute la place pour lui tout seul comme un amant jaloux. Quand la volonté ou le désir de garder le fil du journal est assez forte, le reste n'est qu'une question de temps ou d'organisation. Quelques mots déposés dans un journal avec la blancheur de l'aube, quelques traces de pas dans la neige grise. Écrire.

Haut de page