En fin d'après-midi, j'ai eu une petite surprise que je n'ai pas trouvée très drôle. Sur le coup, je n'ai rien compris et je me suis mise à fouiller partout pour comprendre ce qui se passait. J'ai fait le test de validation pour le xhtml des centaines de fois, j'ai écrit à des amis qui en savent plus long que moi sur le bidouillage – mais par malheur, ils n'étaient pas chez eux – et donc j'ai continué à chercher toute seule, comme une grande fille. Tout ça parce que j'avais découvert un gentil email dans ma boite aux lettres en rentrant, et après évaluation des dégâts, je m'étai allarmée :

Annie,

juste ce mail pour te dire qu'il y a un p'tit problème : voici, ci-dessous, comment ton texte est vu : une bizarrerie dans les caractères ?

Bon week end

Manuel

[J'ai encore pass頣e soir de longues heures ࠬire. Je tourne avec regret la derni貥 page de Lune noire. J'aurais continu頳ur deux ࠴rois cent pages de plus. Mais c'est Steinbeck, 硠va. Ensuite j'ai repris le Journal de Thoreau [encore, mais ce soir je ne citerai pas]. Je lis tout le temps et je suis bien. J'ai recommenc頠 vivre en ermite, et je tente de tirer de mes regrets tout ce que je peux en tirer. Qui vivra verra. ǡ ne sert ࠲ien d'鴯uffer la peine.]

C'était charmant. Chaque accent et caractère un peu spécial était transformé en petit carré et des lettres disparaissaient carrément. Partout. Et quand je dis partout, c'est partout. Même sur Love and Writing, à partir de la première page, et toutes les archives. Si ça avait été juste ici, j'aurais cherché l'erreur dans mes nouveaux gabarits. Mais non. Je me suis dit que c'était un problème de lecture de codes qui devait venir d'ailleurs, quelque chose de général qui touchait mes trois blogs sur MT [voyelle, love&writing, et essai]. Pour m'amuser, j'ai corrigé et mis tous les codes aux accents de la page 22 (celle d'hier) et il ne restait plus une seule bizarrerie, sauf celles que j'écris [arf]. Les autres pages, je me suis dit, je n'y toucherai pas. J'en ai eu assez de coder la page 22... Et si je ne trouve pas rapidement la cause de ce problème, me disai-je encore, je vais de ce pas me pendre haut et court [sic].

Et puis j'ajoutai du même souffle, juste avant que de le perdre : j'espère découvrir que c'est une « panne » passagère sur Movable Type sinon je déménage. Quoi qu'il en soit, si c'est du sabotage, grand merci à vous. Et bon week end.

Mais ne voilà-t-il pas que passé minuit. Eureka. J'ai découvert la source du mal et ce n'était qu'une autre des bizarreries de Windows. Dans pas longtemps, c'est promis, je ne jurerai plus que par saint Linux priez pour nous. Quoi qu'il en soit je suis retombée sur mes pattes, j'ai réfléchi et je suis simplement allée cliquer sur Affichage. Puis sur Codage. Ensuite j'ai sélectionné Europe occidentale (ISO) et tout est revenu à la normale. Ne me demandez pas comment ça se fait, mais ça s'était réglé tout seul sur utf-8. Logique. Comme quoi faut pas paranoïer trop vite.