chat gris et blanc

Script va bien. Je sais que des lecteurs s'inquiètent. Les petits souris qui dansent autour de mon lit la nuit et qui font craquer le plancher de la chambre me l'ont dit ce matin. Elles m'ont traitée de fainéante parce que je n'écris plus aussi souvent et aussi longuement qu'avant. Elles m'ont dit de penser aux deux ou trois lecteurs qui attendent peut-être et qui pourraient croire que je suis en train de procéder à l'opération « fourmicide » de la page 9, mais offline. Script avaler de la poudre comme Emma Bovary ? C'est pas sérieux. Script va bien.

Je suis là. J'ai moins de temps pour le journal, mais il n'est pas question d'abandonner, et puis j'ai pas fini mon livre. J'avance. Je profite des beaux jours et du soleil. Et j'ai encore des fleurs à arroser. Et des tas de belles images à coller sur mes pages en gris et blanc.

Il est bien joli le « haîku ...tidien » de Morgazilla. Si je l'ai découvert, c'est parce que j'ai enfin trouvé la clé pour accéder [lire] ce blog haïkien[?]. À chaque fois que j'allais sur ce site, les caractères étaient géants et le bloc de texte disparaissait sous la colonne de droite. Je repartais bredouille, déçue. Et puis soudainement, tout à l'heure, j'eus une idée [ça m'arrive] : j'ai cliqué sur View, puis sur Text Size... Le crochet était à Largest [je fais pas exprès pour les mots anglais, mon ordi est en English]. En sélectionnant un caractère plus petit, normal, disons, je peux lire tout Morgazilla. Et ses haïku[s?]. Belle découverte. Juste à temps pour le 14 juillet.

Et puis il y a ce chat gris et blanc qui va manger et dormir dans la cour avec de la mousse verte chez un ami au nord de la France. C'est un chat errant qui accepte de se laisser caresser. Son poil est rugueux. Les chats aiment dormir à des endroits différents. Quelqu'un sait pourquoi ? J'irais bien faire une recherche sur Google, mais je ne peux pas parce que j'ai encore un truc ou deux sur le feu et puis j'ai des fleurs à arroser. Et des tas de belles images à coller sur mes pages en gris et blanc.