66. prendre des notes

vortex.jpg

Qu'est-ce que je disais ?

Un jour, j'ai été emportée dans un vortex rocheux et les lutins m'ont posée sur le grand chêne à côté de Théo qui dormait de sa belle mort.

Normalement je devrais écrire : l'histoire est terminée. Fin.

Sauf que c'est pas vrai. Il reste des tas et des tas d'épisodes à raconter.

Pour commencer, j'ai envie de comprendre pourquoi y'a du monde qui ont envie de mourir tout le temps. Et puis aussi comprendre pourquoi les lutins s'étaient mis dans l'idée que moi, oui, moi, j'étais capable d'écrire leur histoire.

C'est pas possible. Pourquoi ils ont pas demandé ça à Théo. J'imagine que c'est parce que je prends des notes depuis des millénaires et pas lui. Mais c'est pas parce qu'on a la manie de prendre des notes qu'on est un écrivain, non ?

Haut de page