52. papillons roses

Au Jardin botanique de Montréal, il y a un chercheur un peu timbré qui élève des papillons. Il achète des tas de chrysalides et il les classe sur des feuilles, bien rangées. Puis il entoure les cocons ronds avec de petits rubans qu'il fixe avec un point de colle. Tac. Il les place tous la tête en haut, comme dans la nature. Il dit c'est important, il faut qu'ils naissent la tête en haut.

Le chercheur un peu timbré qui aime les papillons dit que ce sont les âmes des défunts. Que si on voit un papillon et qu'on court après lui, on se perd dans la forêt, et après on ne retrouve plus son chemin et après on meurt et ensuite on devient un papillon. Devient-on une âme ?

Les papillons vivent en liberté au Jardin botanique. Je suis allée les voir. Je les ai vus, respirés. Ils se sont posés sur moi. Roses.

Le papillons sont roses, oranges, rouges, jaunes et bleus. Noirs. Les papillons du jardin botanique vivent et volent autant qu'ils peuvent, de toutes les couleurs.

Les fleurs roses de l'abricotier japonais sont peut-être des papillons ou des âmes mortes.

D'où viennent-elles ? Qui les a regardées, respirées ? D'où viennent les papillons et les rubans roses qui volent au vent ?

Dans le conte japonais que j'ai réécrit dans ces pages il y a quelques semaines [la légende de l'ours brun et du voyage dans la montagne...], les oiseaux étaient les âmes des personnes mortes.

Les âmes auraient des ailes ? Les âmes voleraient ? Je trouve ces croyances un peu étranges. Belles, mais étranges.

Les rubans roses, les fleurs roses de l'abricotier japonais, les papillons, les oiseaux, on peut les voir. Pas longtemps.

Les choses qui volent sont incroyablement tendres et douces. Dans leur coeur, il y a le coeur du monde. Je les regarde. Elles ne m'aident pas. Elles ne peuvent rien pour moi. Pas besoin d'elles pour vivre. Pour rêver, oui. C'est pareil.

Je crois que l'âme ne survit pas au corps. Les oiseaux et les papillons c'est autre chose. Je ne crois pas que ce sont des âmes mortes. Cela n'a rien à voir avec les humains.

Je crois que j'ai une âme. Parce que souffre. Avoir une âme c'est quand tu places l'amour au-dessus de tout. Que tu n'oublies pas. Parce que tu es digne et fière.

Je crois que peut-être l'âme n'existe pas. Pas chez tous les humains. La plupart des humains ne pensent pas à leur âme. Ils pensent à leurs sous. Ils n'ont pas d'âme. Ils ont des sous.

Haut de page