26. des runes gravées dans la pierre

les mains amoureuses

Amour : « L'émoi infiltre de sensualité le moindre geste, la moindre parole, le plus petit mouvement d'étoffe ou de chevelure, l'infime tremblement de la voix ou clignement des yeux. Transfiguration du banal, la moindre stimulation devient sensuelle. » (Cyrulnik)

Anti-saturation, à l'envers des choses qui remplissent d'autres choses, oyez oyez, braves gens, donnez une pièce pour que le rideau reste toujours levé.

Je vois le rideau, il est en velours rouge. Suspendu par de lourds anneaux en laiton. L'émoi. Moi, je ne sais pas écrire l'émoi qui fleurit mon coeur.

Il se tend vers elle et elle ondule en marchant, au détour d'un chemin, comme une vague. On fait durer le plaisir, à l'infini, sans limites bien établies. Les gens crient, la salle en délire se laisse porter par l'émoi. Sophie et l'autre dont j'ai oublié le nom sont perdus dans cette cohue, dans cette poussée d'extase qui secoue les lanceurs d'argent.

L'autre, je l'ai reconnu, c'est Louis. Toi, tu as du feu dans les yeux et au bout des mains. Et plein de rayons de soleil dans les cheveux. Hier soir, je t'ai vu marcher sur la plage, dans le noir qui court. Tu avais du sable dans les souliers. On ne pouvait pas faire les lacets en ficelle de boucher. Je rêve que tu me prends la main entre les deux tiennes et que tu la gardes là comme un oiseau captif. Ainsi, je serais libre d'aller et venir, sans contradiction.

Tu parles aux lutins, la nuit ? Être accroché à une personne c'est savoir occulter le monde, s'accrocher aux basses qui font trembler le sol, toujours plus fort. Discerner un tremblement, la sensualité d'un détail au travers de la tempête qui se déchaîne c'est là un bien grand raffinement que l'on peut se permettre, même le petit doigt levé.

Si Sophie lance des éclairs, aucun des singes ne les voit, ils sont absorbés par la scène. Parce que les singes sont en réalité des signes. Des runes gravées dans la pierre... Les mots de Sophie et Théo. Amour. Leur dialogue recommence toujours là où ils l'ont laissé la veille. Je note soigneusement les répliques. Certaines histoires d'amour ne rencontrent jamais le mot fin. Elle jure de l'aimer pour l'éternité. Je signe en bas ? Le singe apposera le sceau. Rouge.

Le rideau se baisse, au loin, et les protagonistes s'embrassent déjà. Je rêve de toi.

Haut de page