Il a pleuré les larmes de son corps avec des bouts de glace qui roulent et glissent le long de grandes vallées drues. Dans les milliers de sillons fraîchement arrosés, l'âge de raison qui pousse comme une graine. Un champs de maïs contre sa volonté, un champ d'artifice contre son immense beauté.

Allô ?

Dans l'antithèse de ce que je voudrais crier je dis que je ne suis pas capable d'assumer ce que je suis au devant de toi, Script. Et alors ? Grand bien m'en fasse ! Je ne suis pas toujours sûr non plus de ce que je veux dire. Drogué par les graines qui sont parsemées en moi, je dis les choses comme elles sont dans ma tête, en petites cases bien fermées, dans des petites boîtes bien rangées. Il fait froid. Ferme la porte du manoir à petites cases et vient te réchauffer. Laisse couler l'eau qui voudrait geler, ok ? Moi je perds le souffle à force de tout ranger et toi, tu ne supportes pas ça, hein, non, tu détestes ça, tu voudrais tout lancer par la fenêtre, je le sais bien, c'est comme si je t'avais faite. Ma folie est là, la tienne aussi. Mon dieu mon dieu, donnez-nous deux seringues et je t'injecterai un contre-poison mortel qui te fera ranger des boîtes dans des petites cases, moi, j'irai peindre des fleurs.

J'ai couru toute le journée après de douces chimères, celles que tu n'aimes pas. Et toi ? Oui, toi. T'es-tu transformée en douce chimère aussi ? A courir comme une bête, entre les plans de maïs qui poussent, partout.

Un jour je suis arrivé pour préparer le terrain de jeu pour le lendemain. Tu avais tout mis en désordre et j'ai piqué une crise de nerf injustifiée. Je suis un peu maniaque : je range le dessous de plat sur le frigo et la serviette dessus. OK, j'ai dit. Je vais arrêter de ranger le terrain en bataille. Tu dessineras des fleurs sur la palissade et promis - promis - je n'y toucherai pas, je regarderai juste avec les yeux. Moi j'ai déjà toutes les pierres à m'occuper. Compter, déplacer, empiler et toutes sortes de choses qui se terminent en « er ».

Oui. Au fait, j'ai tracé un plan de fonctionnement et j'ai démarré une notice explicative. Je les ai mises dans le panier en osier, tressé à la main par un gitan qui est venu voler du bois dans mon jardin. 5F. Un Euro. La notice est écrite en français, en chinois et en troglodyte. Si un jour tu ne sais plus comment tu marches, c'est simple, j'ai tout écrit noir sur blanc. Mille pages. Mais attention, ça ne marche pas, tout ce qui est écrit est faux parce que le projet était perdu d'avance. On ne t'explique pas. Le chemin de la pensée et le classement de la manière de le parcourir se classe dans des petites cases avec des petites boîtes et manque de bol ça marche pas avec toi. Alors j'ai fait semblant quand même parce que je n'avais pas d'autre méthode sous la main. Tu sais, c'est comme les boîtes à cubes où les enfants doivent faire correspondre les formes. Une étoile dans un trou rond ou un triangle dans un trou d'étoile. C'est exactement ça : j'ai rangé dodécaèdres, hexagones, octogones, polyèdres réguliers dans des trous carrés. Des fois ça marche. Des fois seulement.

J'ai faim. Il est 20h44. Et j'ai faim. Je n'ai pas mangé. J'ai l'impression que tout explose autour de moi. Les gens explosent. Je me demande bien pourquoi, moi, je n'explose jamais. Je suis d'une fadeur à faire peur. D'une constance incroyablement terrifiante. Je respire si doucement que les gens ne savent même pas que j'existe. Je crois bien que je suis transparent.

Touche-moi, car je suis transparent.

Jack


Moi ? Oui, moi, Lady A. Je fais quoi maintenant ?

OK. Avec une baguette magique et quelques verbes en « re » et en « er », essayer de remettre un peu d'ordre dans tout ça :

  • Toucher Jack
  • Peindre des fleurs sur la palissade
  • Parler avec Jack toute la nuit au téléphone
  • Oublier de manger
  • Établir une argumentation anti-rupture en 15 chapitres
  • La recopier dans ce journal
  • La répéter cent fois après moi
  • Broyer la coquille de l'oeuf
  • Fermer le parapluie
  • Écrire
  • Écrire
  • Faire pousser des anémones
  • Consoler Myrrha
  • Porter mon foulard rouge
  • Le parfumer
  • Rougir de plaisir
  • Faire brûler de l'encens
  • Publier Les Carnets Rouges
  • Toucher Jack
  • Encore
  • Encore
  • Rejoindre une troupe de gitans
  • Cacher les 57 synonymes de « rupture » dans une boîte en fer blanc
  • Enterrer la boîte sous la palissade
  • Peindre des fleurs
  • Toucher Jack
  • Toucher Jack