tarot_halloween.jpg

C'est la guerre des nerfs. J'ai voulu essayer toutes les paires de chaussures que j'avais et aucune ne donne l'allure qu'il me faut. Aucune ne sait se faire assez classique pour accompagner ma jupe noire. Je les ai réprimandées ouvertement, si fort que les parapluies à 3$ n'en revenaient pas. Depuis, je suis un peu plus calme mais je fulmine encore.

J'ai peine à y croire. Moi, m'énerver pour des souliers ? Décidément, je change. Et peut-être pas de la bonne façon. On a pas idée de se faire une guerre des nerfs pour des souliers en temps de guerre.

Et puis je déteste les souliers. Toute la question est là. Ça coince les orteils, ça donne chaud. Si c'était l'été, je porterais bien mes sandales noires au look un peu chinois. Mais voilà, on gèle dans ce pays de neiges et de glaces. Et puis, des sandales un soir d'Halloween, ça fait pas très très sorcière. Et puis [bis], j'ai perdu tous mes collants. Jack les aurait-il emportés dans ses bagages par inadvertance ? Où sont mes beaux collants noirs si doux ? Je les cherche partout depuis hier matin. Personne.

Il faut dire qu'il m'arrive des choses étranges ces temps-ci, surtout le soir: mes repas se réussissent tout seuls. Que dis-je, je prends à peine le temps de les préparer qu'ils sont là, si délicieux, alors que je n'ai même pas le temps de m'y consacrer amoureusement comme avant. Il y a un mystère là-dessous mais je ne vois pas ce qu'il vient faire ici. Moi, un mystère ? C'est malin.

J'ai donc deux mystères sur les bras, un que je porte en moi et un qui a disparu dans une valise, à l'autre bout du monde. Je me demande ce qu'un homme peut bien faire avec des collants noirs. Des guirlandes ? Un masque de braqueur de banque ? Haut les mains ! Ok, ce n'est pas drôle. Script ? Je peux baisser les mains ? [...] [...] Oui ?

Je dois avouer la vérité : un homme est en train de faire du rappel en collants noirs le long des murs de ma maison. Je fais quoi ? Le 911 ? Les Tarots d'Halloween ?