Odilon Redon : Ophelia

Que puis-je faire avec mon bonheur ? Comment puis-je le garder, le cacher, l'ensevelir dans un lieu où jamais je ne le perdrais ? J'ai envie de m'agenouiller, tandis qu'il tombe sur moi comme de la pluie, de l'envelopper dans de la soie et de la dentelle, et de le presser une nouvelle fois contre mon coeur. [Anaïs Nin : Henry et June, Cahiers secrets.]

Pas facile de dormir la nuit dernière. L'envie de voir Jack, de le sentir dormir près de moi, me réveille. Alors je me lève en plein milieu de la nuit et je me recouche. Puis je reviens à l'ordinateur pour lui écrire un mot et l'embrasser avant qu'il ne parte manger à midi.

Ici, il n'est pas encore 6 heures. J'écris quelques mails et puis je retourne dormir un peu. Je me relève pour écrire ma page de journal, la mettre en ligne. Tout à l'heure, je travaille : grosse journée, mais lundi ensoleillé. Magique.

Ce matin, Jack a écrit à Script. La Golden Box d'hier ne laisse personne indifférent, surtout pas lui. Pour lire la lettre, il faut cliquer sur le timbre. Pourquoi je dis ça? Depuis le temps, tout le monde le sait. Pourtant...

timbre_beethoven.gif

Quand je suis allée dans la cuisine, tout à l'heure, j'ai cru le voir fouiller dans les casseroles pour mijoter une bonne soupe de cresson et beurrer des tartines. OK. Moi, je ferai griller les croûtons.