Encore plus Out of order qu'hier ? C'est comme on dit, on peut pas toujours avoir un lapin à faire sortir de son chapeau !

J'ai fait tout le ménage de la cuisine.  Le facteur n'a rien apporté d'autre que de la pub.  Je n'ai pas plus envie d'écrire dans ce journal.  C'est pire qu'hier, ça me donne la nausée.  Ni dans mon roman non plus.  J'imagine que ça va passer.  Je m'occupe.  Je nettoie.  Je range.  Ce n'est pas un luxe. Cette maison est un bordel.  Les journaux se mélangent aux chaussettes, aux mitaines et aux restes de café.  Les bouteilles de bière et de vin vides courtisent les mégots et les cartons de pizza au fond du bac à récupération qui n'a pas été sorti depuis trois semaines.  J'ai téléchargé des Mp3.  Aquoibon en avait parlé dans son journal.  Ça m'a fait penser.  Je suis allé chercher quelques Gainsbourg.  Bonne idée.  Je me suis fait un sandwich au jambon avec de la laitue Boston, c'est bon, j'ai mis beaucoup de moutarde de Dijon et un piment rouge fort.  J'ai éternué.  J'ai bu un thé English Breakfast.  Bouillant.  Et noir.  Le temps passe.  Trois heures plus tard, je n'arrive plus à rien télécharger sur Napster.  Est-ce la fin du monstre?  Merci.  J'en ai bien profité.  La mémoire est pleine.  Que faire?  Finir le ménage.  Coller ma plume dans la marge.  Aller me chercher une fleur?  Trop d'ouvrage.  Faire un effort.  Coller au moins un iris.  J'en ai vu hier, des iris bleus, chez le fleuriste.  Ils sont 0,99 cents chacun.  J'en ai pas acheté.  J'écoute en ce moment un montage que j'ai fait.  Je vais l'écouter ad nauseam (facile, j'ai déjà la nausée) : 1) J'en rêve encore; 2) Italian Concerto ; 3) Je t'aime moi non plus; 4) La dame de Haute-Savoie; 5) My Weakness; et 6) Red Red Wine; 7) Silent all These Years.  Pas de logique à ça. J'ai à faire. Finir le ménage.  Faire encore des courses.  Le menu pour samedi.  J'ai invité plein de monde.  Grand dîner.  Gastronomie.  Les p'tits plats dans les grands.  Présenter l'amoureux avant que la tribu au grand complet ne décide de me trucider.  Quoi que.  Je finirai par mourir d'amour.  C'est trop bon.  Et arroser les plantes.  Et écrire des idioties, Last Call

lapin

On peut pas toujours avoir un lapin à faire sortir de son chapeau, haut de forme.

À moins que ce ne soit un chapeau melon ?

lapin

J'en ai aucune idée.