20. I came so far for Beauty / I left so much behind

plumeaigle.gif

Et ceci est ma Plume...

Mise au point 

pour ceusses qu'ont pas encore compris

Script
[pas Scripto],
c'est mon nom
de plume pour écrire
mon journal
dont le titre est était
Script_O.mania.

Parce que écrire 
mon journal
ou écrire point com
est un poison
une véritable mani_a.

Lady A., c'est 
le pseudonyme
de mon MOI
et un surnom
que quelques amis
du Web
et d'ici [John et al]
me donnent pour vrai.

Qui suis-je ?
Qui écrit ? 

Moi. Mais je suis désolée... [je mens]
ne pouvant dénoncer
ma véritable identité
je suis condamnée
à n'être personne,
ce que j'adore,

P.S. : J'ai beau
me fouiller 
les intérieurs,
je ne trouve pas
pas un gramme d'exhibitionnisme
en moi.

***

Ô divine poésie, tu me tues.  J'ai entendu l'Homme  parler.  Son silence d'or.  Il dort.  One of us cannot be wrong. Il connaît pas coeur the details of our honeymoon.  Il torture la robe que je porte. 

J'ai rencontré une Winter Lady.  Au parc Jeanne-Mance.  Ce n'était qu'un squelette de cow-boy aux ossements jaunis.  Disjoints.  Et qui portait le famous blue raincoat.  Mais tout croche.  Moi, je voulais avoir le manteau.  Non, tu peux pas me dit l'Homme.  C'est juste des mots.  C'est même pas un vrai imper bleu.  Je peux mourir de rire de l'entendre prononcer Imper pour nommer le raincoat.  Sommes nous seulement les mauvais acteurs d'un film américain traduit outre mer? Tordant.  Agaçant.  Mais je le voulais moi, ce manteau là.  Ça déchire le coeur pareil même si c'est que des mots.  Encore plus.  Comme dire Surrender.  C'est trop.  I guess, I forgive.  I guess.

Continuer demain Les Entretiens avec les chenilles.  Oui.

Ô divine poésie, tu me tues.  J'ai entendu l'Homme murmurer.  Il ne dormait pas.  Il torture la robe que je porte.  Tous les détails de notre lune de miel.  L'autre ne fait que visionner en 3D par le trou de la serrure.  Voyeur. 

Ô, danse moi, danse moi toute la soirée d'hier et tout ce dimanche doré.  On a dansé.  On danse encore.  Dance me to the end of love.  Danse moi au bout du monde.  Il ajoute Laisse moi venir dans la tempête avec toi.  Oui.  Viens où j'irai.  Mais toute nue sous le famous blue raincoat. Non!

Il dort sur moi.  En silence.  On danse.   [We] came so far for Beauty.  [We] left so much behind.

Haut de page