la vengeance des smileys

coquelicot.jpgcoquelicot.jpgcoquelicot.jpgcoquelicot.jpgcoquelicot.jpgcoquelicot.jpgcoquelicot.jpgcoquelicot.jpgcoquelicot.jpg

Ça fait beauf de mettre des paroles de chansons dans son journal ? Vous z'en voulez pas ? Non ? Alors oui ! Z'allez en avoir.

Jack, mon premier lecteur, a semé pour moi les petits cailloux blancs du petit Poucet et je l'ai suivi, et puis découvert Berfaz.com, le e-zine anticonformiste, un must, mais les inspecteurs de la moralité littéraire trouveront probablement ma phrase un peu longue. Coudonc, me semble que Proust a fait plus long [orgueil].

Et sur quoi je tombe, en cliquant sur Berfaz ?  Noir Silence : « Vous pouvez pas m'aimer »  en musique d'intro ! Capotant. Le clavier en a perdu trois dents. Pas grave, c'est les touches pour faire des smileys, arf. Le bon Shâhriyâr m'envoya alors par e-mail son plus large sourire. C'est peut-être cette année qu'on va pouvoir assister à « la vengeance des Smileys » (serait-ce le titre de son prochain roman ? mais chut ! faut pas en parler). 

Vous pouvez pas m'aimer

Premier et deuxième refrain :

Vous pouvez pas m'aimer
C'est impossible
Ça s'voit bien que j'suis pas aimable
C'est évident qu'suis pas docile
Ça fait quinze ans qu'on me ramène ça
Comme un grand coup d'marteau dans l'front
Alors ne vous surprenez pas
Ce soir j'serai plus
à la maison.

Dernier refrain :

Si vous pouviez m'aimer
Ce serait possible
J'pourrais essayer d'être aimable
C'est sûr que ça serait pas facile
J'pourrais tenter d'oublier ça
Ranger mon passé pour de bon
Et si vous voulez toujours de moi
Ce soir j'serai avec vous
à la maison.

Sans la musique, il manque un gros morceau à cette poésie. Prendre note que je n'ai pas recopié des paroles trouvées quelque part sur le web. Je les ai juste décodées en écoutant comme il faut la chanson, plusieurs fois. Alors je serais franchement désolée pour son auteur si mon oreille avait déformé ses mots à lui.  J'aurais peut-être dû me taire et faire jouer le mp3 [repiqué sur Berfaz]. Il restera toujours ma Webcam des coquelicots...

Haut de page