apprendre le russe

campanules

Nouvelle année, nouveau millénaire. Le meter du grand calendrier de la planète avance. Avançons-nous ? Je nous le souhaite. Pas le temps de noircir du papier avec des pensées sombres.

Le plaisir n'était pas beaucoup au rendez-vous ces derniers jours. Le calme, oui.

Certains jours, la nausée. Mal dans ma peau. Sais pas pourquoi.

Je mûris l'idée de m'inscrire à des cours de russe. La sonorité de cette langue m'ensorcelle depuis que j'en ai entendu les premiers mots. Ne pas chercher à comprendre. Alors cet hiver, une nouvelle langue s'ajoutera au menu, j'espère.

J'ai besoin de dormir. De partir. Un peu tannée de cette sensation d'être en stand by dans une drôle de vie sans autre assaisonnement que l'argent et ce qu'il achète. Le monde avec.

Et je refuse de jouer au jeu de la Nouvelle année. Résolutions & Cie. Pas envie de jouer à rien ce soir. À rien d'autre que dormir. Bienheureuse sagesse.

Haut de page