mardi 28 juin 2016

35. comme un oiseau tombé du nid

Extrait de mon journal papier : C'est mardi, neuf heures et vingt-cinq. Qu'est-ce que j'ai au programme aujourd'hui ? Aucune idée. L'air est chaud et lourd, comme mouillé. J'ai envie de rien. Je me sens comme un oiseau tombé du nid – tout seul par terre avec ses petites plumes blanches éparpillées lire la suite


dimanche 3 avril 2016

34. l'humour est une plante exceptionnelle

Capture_d_ecran_2016-04-01_a_16.13.31.png

J'ai terminé mon dernier billet d'une façon un peu abrupte, ce qui démontre à peu de choses près une certaine méconnaissance actuelle des us et coutumes, sinon de l'Histoire, des siècles qui ont précédé notre vingt et unième [j'abandonne volontairement les traits d'union, ne sachant plus où et quand lire la suite


mercredi 30 mars 2016

33. l'arbre de vie

Abies_balsamea_drawing.png

Sapin baumier, Abies balsamea. Source : Wikimedia commons. USDA-NRCS PLANTS Database / Britton, N.L., and A. Brown. 1913.Illustrated flora of the northern states and Canada. Vol. 1: 63. J'ai longtemps cru que les Amérindiens avaient montré à Jacques Cartier comment guérir ses hommes du scorbut avec lire la suite


mardi 22 mars 2016

32. [...]

1161205-pour-exprimer-leur-soutien-belges.jpg

J'ai trouvé ce dessin dans le journal. Quelle triste journée. lire la suite


samedi 19 mars 2016

31. ouvrir un livre

une touffe d'herbe verte sur un mur en ruine

On dit que le hasard n'existe pas. Qu'il n'y aurait que des coïncidences heureuses. J'en ai rencontré plus souvent qu'à mon tour. Une fois de plus, aujourd'hui, j'ai envie de jouer au jeu des coïncidences heureuses, pour voir si l'extrait [que le hasard m'offrira] trouvera quelques résonances lire la suite


mercredi 16 mars 2016

30. déjà mercredi

Hier, en révisant le volume 7, quand je suis arrivée à la page 63 [dans les choux], j'ai retrouvé mon pauvre jeu du pendu inopérant depuis des lunes. Je m'en étais déjà aperçue, mais j'avais mis ça sur le dos des scripts qui ne fonctionnaient plus, alors qu'aujourd'hui, je me rends bien compte que lire la suite


mardi 15 mars 2016

29. mots croisés

Pendant que de sa grosse voix bourrue, le vieux Witold Gombrowicz m'ordonne : « approche-toi le plus possible des sources de la honte », je fais la sourde oreille. Je me souviens d'avoir lu, dans un livre de Vincent de Gaulejac, que la honte est proche parente de la culpabilité et de la colère ou de lire la suite


- page 3 de 275 -

Haut de page