Vol. 8 : La Renouée

jeudi 7 février 2008

8. oui je le veux

Pour le meilleur ou pour le pire. Je vous présente mon nouvel ordi. La chanson. Le coup de l'enveloppe de courrier interne brune avec la cordelette rouge que j'entortille cinquante fois alentour des petits cercles, et les centaines de noms que j'ai mille fois graffitiés dessus. belles trouvailles. lire la suite


samedi 16 février 2008

9. 1640

Le bleu du ciel a pris couleur de neige. Les cristaux blancs fleuris et farineux s'empilent si haut que je ne vois plus la maison de ma vieille voisine [morte à la mi-janvier]. Mais ce n'est pas une raison pour me priver de lire La frontière en pyjama un samedi matin. L'incipit, fabuleux, ne cesse lire la suite


vendredi 7 mars 2008

10. des réponses à toutes les questions

Je cherche une façon d'écrire un journal en ligne qui serait quotidienne, qui serait partie prenante de mes activités de tous les jours comme les repas, matin, midi et soir, comme les nuits de huit à dix heures de bon sommeil dont j'ai besoin pour me tenir en forme, comme les randonnées en raquette lire la suite


samedi 8 mars 2008

11. ironie suprême

À Montréal depuis hier après-midi. Oublié mes lunettes à la maison. En plus, oublié mes carnets et le cordon pour connecter mon nouvel ordi tout mince et léger. J'ai même oublié ma clé usb avec le grand roman [manuscrit] du siècle en chantier écrit dessus u, uh, hu et avec ça toute ma poésie, i, ih, lire la suite


dimanche 16 mars 2008

12. décalage horaire

2008.03.08_ruefoucher.jpg

J'ai un retard d'une semaine à rattraper. Cette photo, je l'ai prise samedi dernier, rue Foucher. Mais en regardant dehors ce matin, je me suis dit que je pourrais en faire une presque pareille. Même petite neige folle qui s'est déposée en occupant le moindre espace libre, en s'accrochant et se lire la suite


vendredi 21 mars 2008

13. et un peu de Prévert pour changer la neige en vert

Ils ont dit que c'était le printemps. Il neige tout le temps. Avec des grands vents. Et j'attends. Vendredi matin. Je lis un peu de Prévert. Et si j'essayais de « peindre un oiseau » est-ce que l'oiseau s'envolerait, que ça marcherait, que je signerais ? Et si je recopiais les « Grifouilis dans le lire la suite


samedi 29 mars 2008

14. une heure pour la terre

Ce soir à 20 heures, j'éteins les lumières. Plus. Je coupe le courant et plus rien ne fonctionnera, rien. Même pas l'ordi, ni la radio, ni le frigo, ni tout le reste. J'allumerai des bougies. Et je donnerai une heure pour ma terre mère ma terre amante. L'information m'est arrivée par email avec la lire la suite


- page 2 de 9 -

Haut de page