Vol. 4 : Voyelle

lundi 25 août 2003

1. A noir

Ma dernière soirée dans ce pays que mes parents appelaient la mère-patrie fut très douce. Et le lendemain matin, avec à peine quatre heures de sommeil, le réveil a sonné trop tôt, interrompant un rêve dans lequel je confiais à ma mère des histoires avec des sales types dedans et j'ai murmuré sitôt lire la suite


dimanche 31 août 2003

2. j'écris, donc je mens

Je n'aime pas trop m'éloigner du journal et rompre avec la discipline que je m'étais donnée d'y écrire un peu chaque jour. Mais si je dis que je n'ai pas écrit la page 2 parce que je n'avais pas le choix, je mens. J'aurais pu écrire, mais j'ai décidé de faire autre chose, juste pour voir, pour lire la suite


lundi 1 septembre 2003

3. vaudou

Une bonne journée tranquille sans problèmes d'ordinateur ou sans problèmes tout court, ça fait du bien. Je parle d'hier. Et d'aujourd'hui aussi. Et de la nuit qui fut longue et bienfaisante. À un moment donné le chat n'arrêtait pas de miauler et j'ai mis du temps avant de comprendre qu'il voulait lire la suite


mercredi 3 septembre 2003

4. mon crayon

Déjà 22:35 heures. Mercredi soir. Encore des problèmes avec cet ordinateur. Et avec l'autre aussi. Ça n'arrête pas. Les virus ont laissé des traces. Et mes tentatives de réparation aussi. Indélébiles. Par exemple : écrire avec ce clavier, qui me fait sauter d'une ligne à l'autre à chaque deux ou lire la suite


vendredi 5 septembre 2003

5. les secrets

Je pose le doigt sur ce vendredi soir unique et je dis une fois de plus que la vie est belle, plus belle que tout ce que nous pouvons imaginer. J'ai mis vos dix-huit roses rouges dans le grand vase en terre glaise du Mexique et il me reste un peu de fatigue d'avoir trop travaillé toute la semaine, lire la suite


samedi 6 septembre 2003

6. tendresses, my love

J'avais une longue liste de choses à faire aujourd'hui et je n'ai pas accompli la moitié de ce qui me paraissait pourtant urgent et sine qua non. Et j'ai même pas écrit trois lignes. C'est la faute à cet ordinateur. Vraiment de sa faute. Au lieu de l'apporter à un technicien pour le faire réparer, lire la suite


dimanche 7 septembre 2003

7. qui a dit que c'est facile, écrire ?

Dormir fait du bien. La solitude et le silence font du bien. Depuis hier, je fuis le bruit et l'agitation. Même les lectures que je voulais faire hier soir, je les ai évitées afin de mieux me protéger du monde extérieur, et tremper comme il faut dans ma bulle. J'ai dormi douze heures. Je pourrais lire la suite


- page 1 de 42

Haut de page