Vol. 11 : un pied dans la fiction

lundi 11 août 2014

6. yamore

Pas encore vraiment là. C'est pas nouveau. Mais pas partie non plus. En tout cas, pas bien loin. Vacances sur la Côte Nord, quelque part entre Tadousssac et Blanc-Sablon. La mer est bien belle par ici. La sable si doux que ça ne se dit pas. Les grandes solitudes se laissent caresser par les embruns.  […]

lire la suite »


mercredi 1 octobre 2014

7. sujet numéro xxiv

2014-07-03 : raton sur un toit brûlant

En écrivant m'amusant à écrire la page du 31 décembre 2013, j'étais loin d'imaginer que mon vingt-quatrième sujet aurait une suite. J'avoue que certains de mes chers « sujets » étaient un brin fantaisistes, mais bon. Cela dit, en pleine ville [c'était le 3 juillet 2014], j'ai suivi un gros raton  […]

lire la suite »


vendredi 3 octobre 2014

8. sujet numéro viii

Groupe d'oiseaux de mer qui digèrent sans se méfier de moi sur la plage Lévesque [Sept-Iles]

Un jour bientôt je l'écrirai vraiment cette liste de ce qui m'est essentiel. C'est important. Mais surtout, j'en ai envie. Pour aujourd'hui, je me contenterai de consigner scrup-pu-pleuse, scrup-pu-pu-pu-lu-lu-leusem, scrupu-pu-lu-lu-lu-leuse-leusement... – Lady A : Ça va faire le niaisage. Tu  […]

lire la suite »


vendredi 7 novembre 2014

9. le mot du jour : ratiboiser

Le-loup-et-le-chien.jpg

Quel message Lady A. aurait-elle voulu me lancer ? Vague idée. Tellement convaincue de ma connaissance intuitive du mot ratiboiser, moi l'obsédée des dictionnaires [il fut un temps où je les collectionnais et les lisais page par page, héhé], que j'en n'avais pas ouvert un seul. Sauf que le mot ne  […]

lire la suite »


lundi 1 décembre 2014

10. bonjour décembre

Un lent petit matin s'étire depuis l'aube sous un ciel bleu pâle tirant sur le gris. Temps doux. Plus je vieillis, plus je ressemble à ma mère. D'abord le visage, au point que je sursautais parfois l'été dernier lorsque je croisais mon image au miroir. Et maintenant, ce sont les mains, mais juste un  […]

lire la suite »


mardi 2 décembre 2014

11. sujet numéro xxvi

Parmi tous les livres de Duras, j'ai choisi de relire L'Amant. Parce que ce livre m'a profondément touchée. Parce que ce livre m'a été offert par D. avec une note manuscrite sur la page de garde : C'était en 1984. Je sens une étourdissante pudeur m'envahir. Incapable de recopier cette note. Et  […]

lire la suite »


Haut de page