mai 2011 (8)

dimanche 1 mai 2011

123. la petite culotte rouge

avril_le 30:fils électriques

Dans la nuit de vendredi à samedi, un autre rêve. Sur le matin [je rêve à profusion ces temps-ci] : j'étais dans une maison avec un enfant très jeune, un garçon il était assis sur le rebord d'une fenêtre la fenêtre était fermée l'enfant regardait dehors j'étais près de lui ou plutôt derrière lui,  […]

lire la suite »


jeudi 5 mai 2011

124. vertiges

On a prétendu que « s'accepter soi-même » était indispensable si on voulait produire, « créer ». Le contraire est vrai. C'est parce qu'on ne s'accepte pas qu'on se met à oeuvrer, qu'on se penche sur les autres et, avant tout, sur soi, pour savoir qui est cet inconnu rencontré à chaque pas, qui  […]

lire la suite »


mercredi 11 mai 2011

125. tabula rasa

Herkulaneischer_Meister_002b.jpg

Livre de tablette de cire (Pompéi, Ier siècle) Qui ne se souvient pas d'avoir écrit sur la première vraie tablette magique avec un stylo en bois/ou en plastique/, ou encore sur une ardoise [avec une craie] ? Une fois que la tablette était couverte de mots, chiffres ou dessins, il suffisait de  […]

lire la suite »


mardi 17 mai 2011

126. tranquillement

2011.05.16 : barrière avec bourgeons de vigne vierge

« Une voix intérieure m'ordonne : approche-toi le plus possible des sources de la honte. » W. Gombrowicz : Souvenirs de Pologne derrière la barrière, la ruelle mouillée, le flou Je pose les mots. Et je pèse mes mots. J'arpente un terrain miné, compliqué. Entre découvertes issues de mes rêves et  […]

lire la suite »


dimanche 22 mai 2011

127. ce qu'on appelle être

2011.05.21_topinambours maison

Aimez-vous Walt Whitman ? C'est moi que je célèbre, moi que je chante, Mais la somme que j'embrasse, tu l'embrasseras aussi Tant le moindre de mes atomes t'appartient intimement. Je flâne, j'invite mon âme à la flânerie, Flânant, m'incline sur la jeune herbe d'été que j'observe à loisir. Ma langue,  […]

lire la suite »


lundi 23 mai 2011

128. ce qu'on appelle être [la suite]

2011.05.23_lautrepommier.jpg

Tout ça pour dire qu'il a pas mouillé hier. C'est toujours ça de pris, pour les amants du soleil Pour les plantes, c'est pas si grave. Ça pousse en folie par ici. Le moindre petit carré de terre sur le devant des maisons, et qui a été planté de vivaces par les années passées, refleurit à tel point  […]

lire la suite »


mardi 31 mai 2011

130. à une amie très chère

...qui m'a donné sensiblement le même cours pratique de français intensif il y a de cela quelques années [en français], et qui se reconnaîtra : C'était le mot du jour. Grand merci Lady L.


Haut de page