juin 2006 (10)

mardi 6 juin 2006

98. réflexions et confidences

Chaque jour depuis mon dernier billet, le 28 mai, je pensais à écrire une page de journal, mais quelque chose de très absorbant me retenait ailleurs, et puis je ne savais pas comment aborder l'objet de mes préoccupations. Sujet qui se trouve complexe et périlleux, parce que très personnel et donc lire la suite


mercredi 7 juin 2006

99. sur l'illusion de vouloir tout dire

Le billet d'hier ? Un fleuve, un coulis, un galimatia, du je ne sais pas quoi. Trop long et lent et lourd. Sans rythme. Décousu aux entournures. J'avais écrit une note pour me rappeler de le réviser, avec l'intention de corriger certaines formulations mal ficelées, une syntaxe d'enfant d'école, lire la suite


dimanche 11 juin 2006

100. c'est ça

Depuis plusieurs jours que je ne compte pas, la pluie s'est installée à demeure comme un rideau blanc entre le vert spongieux des arbres et le fleuve. Un lourd nuage liquide enveloppe et rapproche la ligne d'horizon. L'eau de pluie n'est pas triste. On dirait qu'elle joue à pianoter sur le toit et lire la suite


mardi 13 juin 2006

101. voyage autour d'un jardin avec des fleurs jaunes et quelques moustiques

salicaire13062006.jpg

D'autres fleurs se sont installées au jardin. Depuis hier, le soleil est sorti de sa cachette et il a repris sa place en bousculant les nuages, cédant plusieurs fois un bout de ciel à de courtes averses tièdes pour ensuite se remettre à briller intense et jaune, si bien que le mercure s'est maintenu lire la suite


mercredi 14 juin 2006

102. premier prédateur

doryphore au fond d'un bocal

Bonne nouvelle : les feuilles des pommes de terre ont commencé à pousser. Et comme une bonne nouvelle arrive rarement seule, celle-ci était accompagnée d'une mauvaise [nouvelle] : j'ai vu mon premier doryphore, communément appelé bibitte à patate, en train de faire je ne sais quoi sur une feuille lire la suite


vendredi 16 juin 2006

103. un goût d'enfance

marguerites près des iris, le 15 juin 2006

Dans mon petit voyage autour du jardin avec des fleurs jaunes, j'avais oublié quelques beautés : la haie de caraganas, ou pois de Sibérie, qui portent toujours leurs jolies petites fleurs jaune vif, comme des gueules de loup, très parfumées ; les roses devant la maison, encore en boutons mais je lire la suite


104. le goût des livres

Même jour. Fin de l'après-midi. Il a fait très chaud, 35c. et plus. Trop pour bêcher le croissant des vivaces au gros soleil. J'ai bien essayé, mais après 15 minutes je voyais des étoiles. Je suis allée à la bibliothèque rapporter Les enfants du siècle, d'Alfred de Musset, que j'ai pris grand lire la suite


dimanche 18 juin 2006

105. deux jours plus tard

Orignal. Photo reproduite avec la permission de © Jean-Philippe Paris [merci]

Je suis toujours à l'aise avec le projet d'avant-hier. En paix avec cette orientation que je qualifierais de virage à 360 degrés. L'expression serait un brin abusive ? OK. Disons un virage à 180. Ou à 90 ? On va pas se mettre à chipoter avec les degrés des virages. Parlant de virages, j'ai oublié de lire la suite


lundi 19 juin 2006

106. l'histoire de mes châssis doubles

maison1.jpg

C'est là que j'habite. Dans cette maison (1) avec vue sur le fleuve. Je n'ai pas de chaise berçante sur la galerie d'en avant. J'espère en trouver une. J'ai maquillé un peu la photo avec du flou, mais c'est la vraie couleur que ma chère maison prend parfois quand le soleil se couche, elle lire la suite


vendredi 30 juin 2006

107. où je suis

corneille1_30062006.jpg

Je me suis couchée tôt hier soir, et j'ai lu dans mon lit une cinquantaine de pages des lettres de Simone de Beauvoir à Sartre. J'en suis toujours au volume 1 : lettres écrites depuis 1930 jusqu'en 1939. Dans ses lettres, « Castor » donne à Sartre des noms affectueux comme « cher petit être » ou « lire la suite


Haut de page