mars 2006 (19)

jeudi 2 mars 2006

46. rituels

geais2

Ces jours-ci, je fais les mêmes gestes chaque matin, comme une sorte de rituel sacré niché au coeur de l'hiver. J'en changerai chaque fois qu'il ne m'apportera plus son lot de rêves et d'images lumineuses. Ça commence par le réveil des sons et des sensations, les membres retrouvent le mouvement et lire la suite


dimanche 5 mars 2006

47. notes sur le non finito

Courtes notes assorties d'extraits cueillis dans un livre de Guy Robert sur un thème que je chéris parce que je ne finis jamais de le courtiser et chaque fois que j'imagine en avoir fait le tour, je le vois s'éloigner de plus belle, se voiler d'un attrait nouveau. Et la fouille recommence. Dans le lire la suite


lundi 6 mars 2006

48. et puis voilà

Et puisque ceci est mon journal, je pourrais bien me laisser aller à journaler un peu, même si la page précédente n'est pas terminée. Je ressens quelque chose comme un grand vertige, un état jubilatoire incrédule et un épuisement certain, depuis que j'ai mis un terme à la révision d'un manuscrit, il lire la suite


mercredi 8 mars 2006

49. il y a vingt ans...

la vie en rose, 8 mars 1986

Quoi faire de mieux en ce 8 mars, où je n'ai aucune manif en vue, que de relire mes vieux numéros [de mars] de La Vie en Rose. Et d'en numériser une page, qui date de 1986, illustrée par Christine Roche. On peut agrandir l'image en cliquant dessus. La traduction est en bas de page. Mais comme c'est lire la suite


mardi 14 mars 2006

51. crise

le soleil est toujours rose et blanc sur la route 132 à Kamouraska vers 16 heures en hiver

Le soleil est toujours rose et blanc sur la route 132 à Kamouraska vers 16 heures en hiver. Samedi je n'en pouvais plus, grosse crise. Et j'ai pris tout mon courage à deux mains pour dire mon intention de mettre fin à mon journal en ligne, et j'ai procédé immédiatement, sans dire pourquoi, mais lire la suite


mercredi 15 mars 2006

52. une nuit dans un train

les sapins éblouis du 04 janvier 2006

J'ai passé la nuit dans un train, et dans ce train j'ai rencontré nietzsche et nous avons parlé toute la nuit. Il voulait me dire quelque chose à propos du journal. Il était triste et il m'a dit, avant le matin, juste comme le soleil essayait de se lever derrière la brume sur le fleuve : vous avez lire la suite


jeudi 16 mars 2006

53. j'essaie d'imaginer

caserne_montdauphin_kali_mars2006.jpg

Cadeaux de Kali : une image et une petite histoire de sorcières. Je les ai reçus, ils m'ont fait du bien. Du bien comme cette rencontre avec nietzsche dans le train. J'irais bien en Italie cet été si au moins j'avais encore la force de construire des projets, mais la chatte Lubie ne me pousse pas lire la suite


vendredi 17 mars 2006

54. en quête de légèreté

Je ne m'attendais pas à parler d'oiseau aujourd'hui. Je ne vais pas mieux qu'hier, ni que les jours avant, ni que depuis samedi. C'est pire. J'ai tenté de m'accrocher, mais tout ce que je touche me glisse des mains. J'essaierais bien de refaire surface, mais je ne suis pas une baleine. Ou encore de lire la suite


samedi 18 mars 2006

55. j'essaie d'oublier la question

potsetserrespoursemis.jpg

La fièvre a rejoint la liste de mes petits et grands bobos existentiels. Faites vos jeux. Y'en aura pas de facile, comme disent nos amis les sportifs. Mal de tête, courbatures et toute le tuyauterie digestive [horreur] et respiratoire qui se déglingue. J'ai dormi à bâtons rompus, me promenant lire la suite


lundi 20 mars 2006

56. aujourd'hui je ferai un grand feu dehors pour saluer l'arrivée du printemps

feudanslaneige20mars2006.jpg

Je n'ai pas fait mes semis hier, finalement. Trop malade, peut-être pas, mais pas capable. Une petite grippe, même si ça fait mal, peut-on appeler ça une maladie ? Non. Des vraies maladies, des grosses et des pas belles et des qui tuent, j'en ai vu plus d'une de très près et ça ne donne pas vraiment lire la suite


mardi 21 mars 2006

57. au travail

feudanslaneige20mars2006.jpg

J'ai presque fini de soigner cette grippe : la fièvre a levé le cap vers ailleurs et le temps, la patience, le silence, la méditation, et le feu dans la neige ont nettoyé le plus gros des angoisses et conflits intérieurs, et des tristes et mortifères doutes et tergiversations sur l'écriture et le lire la suite


vendredi 24 mars 2006

58. poussière, tu es poussière

J'ai du ménage à faire, poussière, poussière. Des ouvriers spécialisés sont venus hier de Québec pour installer un foyer et une nouvelle cheminée, l'ancienne ayant été jugée non conforme aux normes de sécurité, selon l'inspecteur des assurances, et donc je fus « fortement encouragée » à ne plus m'en lire la suite


samedi 25 mars 2006

59. lire, décoller

Je voulais me réfugier dans les vieux livres jaunis. Voilà une partie de la chose faite. J'ai maintenant une carte Biblio en noir et blanc et en plastique et deux livres à rapporter le 18 avril ou dès que je les aurai lus. Je me suis inscrite hier après-midi à la bibliothèque la plus proche, qui lire la suite


dimanche 26 mars 2006

60. hysope

Hysope est arrivé. Hysope est déjà là. Je n'en crois pas mes yeux. Déjà, ça pousse dans mes serres à semis, quelques pots ont déjà des petites pousses vert tendre qui pointent courageusement vers le haut. C'est l'hysope qui était là en premier ce matin, partout, et cet après-midi, j'ai vu arriver lire la suite


lundi 27 mars 2006

61. l'ennui

J'ai commencé L'Ennui de Moravia hier soir. Lu jusqu'à 1h30 du matin. Ce matin, réveil dans la ouate. Gros soleil. La neige ne fond pas, elle disparaît. Comme si elle s'évaporait directement. De grandes plaques de terre et d'herbe jaune brunâtre coupée court apparaissent ici et là. Cet hiver, lire la suite


mardi 28 mars 2006

62. dégel

degelrue28032006.jpg

Quel beau début de printemps, toujours du soleil. Avant qu'il ne reste plus de neige, j'observe ce qui reste, sa grande beauté occupée à s'effacer en douce, et l'apparition des traces de dégel, l'agrandissement des plaques de terre et d'herbe, le sol qui refait son apparition malgré lui. Que de lire la suite


mercredi 29 mars 2006

63. o dulcis amor

odulcisamor.jpg

L'espoir et l'amour, quand ça se met dans la tête de vous remplir le coeur et le corps, sont des sensations très douces, essentiellement. Connaissez-vous la musique de Caterina Assandra ? C'est la musique de mon matin. On retrouve trois de ses motets sur l'album O dulcis amor, de l'ensemble La lire la suite


jeudi 30 mars 2006

64. e-projets

Beaucoup de difficultés à allumer le feu ce matin. Je n'ai plus de bois d'allumage, alors j'ai mis beaucoup de papier journal et les plus petites buches en bois mou que j'ai pu trouver, celles avec de l'écorce dessus, refendues et bien sèches, et malgré tout j'ai dû m'y reprendre à trois fois. Une lire la suite


vendredi 31 mars 2006

65. coquillages marins

J'ai entamé hier le dernier roman de Moravia *, L'Homme qui regarde, dans le but de le terminer ce matin et de me rendre à la bibliothèque vers 16 heures pour emprunter deux autres livres, puisque je n'ai droit qu'à deux. Je n'ai pas vraiment lu le recueil de poésies de Godin. La poésie, ça ne se lire la suite


Haut de page