janvier 2006 (22)

dimanche 1 janvier 2006

12. la bonne année

En ce premier jour de l'année deux mille six, la première et seule chose que je ferai dans ce journal, très chers lecteurs, sera de vous souhaiter la Bonne Année. Poignée de mains, bras ouverts et accolades coeur à coeur, bisous doux sur les deux joues. Smac, smac. Si mon père était vivant je lui lire la suite


lundi 2 janvier 2006

13. a+

Bon, ça va faire les chants d'oiseaux et les voeuleries. Les Fêtes sont finies. Youpi. J'ai du ménage à faire, des courses, la lessive, soigner le pied que je me suis encore une fois de plus foulé hier, poncer le buffet antique trouvé dans la cave sous des mètres de toiles d'araignées, payer des lire la suite


mardi 3 janvier 2006

14. trop moche

Si j'écris cette page 14, c'est d'abord parce que la 13 est quelque peu trop moche pour rester sur le dessus de la pile et qu'elle était même pas drôle, enfin j'ai entendu personne mourir de rire on line, et parce que le 13 c'est bien connu, le 13 ça porte malheur au point que certains édifices lire la suite


mercredi 4 janvier 2006

15. mes traces disparues

mes traces effacées

J'ai beau faire des efforts pour me discipliner, je respecte peu mes horaires et parfois je me retrouve toute perdue et à d'autres moments mes instincts rebelles et l'attrait de l'errance reprennent le dessus et mes envies de butinage deviennent plus fortes que tout le reste et je constate après lire la suite


jeudi 5 janvier 2006

16. MAILHOT, Carl [1937-2005]

Extrait de Carl Mailhot, La V'limeuse autour du monde , tome 2 : Il fait beau, il y a du vent, c’est idiot à dire puisque rares sont les équipages qui n’attendent pas les conditions idéales pour partir. Longtemps, les bras s’agitent au-dessus des têtes, transmettant leurs derniers messages pendant lire la suite


vendredi 6 janvier 2006

17. suis-je ou ne suis-je pas déjà morte

Commentaire troublant mais fort inspirant d'un nouveau lecteur : « Vous semblez vivre comme si vous étiez déjà morte, ce qui n'est pas un reproche, au contraire. » J'ai réfléchi à la question en survol plané, en surface, vu que je me sens bien incapable ces jours-ci d'aller au fond de ce genre de lire la suite


samedi 7 janvier 2006

18. soleil blanc

2006_cheminée au froid

rêvé au soleil blanc, espoir d'épurer encore plus, entre le ni sans absolument tout dire, et le ni sans rejoindre le fond de la page blanche... lire la suite


dimanche 8 janvier 2006

19. fiction et autofiction

L'oiseau bleu du 8 janvier 2006

Cette maison n'a pas de sonnette. Pour entrer chez-moi, on doit faire toc toc toc sur le bois de la porte. C'est un de ces bruits répétés et très retentissants qui m'a réveillée ce matin. J'étais trop engourdie et je fus totalement incapable de sortir du lit. J'ai entendu frapper deux fois et lire la suite


lundi 9 janvier 2006

20. herbularius

plafonnier en pampilles

Matinée moins prolifique que celle d'hier, mais ce n'est pas grave, un texte qui commence, ça a la vie fragile, je marche sur la pointe des pieds avec ce sujet-là, fort délicat. Seulement deux pages de plus entre 8 heures et midi, mais la journée est loin d'être terminée. Ils ont livré un autre lire la suite


mercredi 11 janvier 2006

21. reposoir

Je n'ai pas écrit le journal hier. Pas partie bien loin. Je travaille aux premières pages d'un roman que je sens fragile comme la flamme d'une bougie exposée au vent ; quand je m'en éloigne un peu, je reviens et presque tout ce que je crois savoir sur l'histoire que j'écris a disparu. J'ai donc lire la suite


jeudi 12 janvier 2006

22. reposoir {bis}

Très mal dormi, avec la pluie, trop chaude pour janvier, qui n'arrêtait pas de tambouriner sur le toit, je rêvais à des infiltrations d'eau au grenier qui dégouttaient jusque dans mon lit après avoir percé le plafond blanc comme neige de la chambre. Une fois bien réveillée, vers cinq heures du lire la suite


dimanche 15 janvier 2006

23. bonjour la police [sur un air connu]

Encore vaguement insatisfaite de la présentation de ce journal, j'ai repris mes recherches sur les polices de caractère. J'avais déjà réfléchi à la toute métaphysique et déchirante question du serif versus sans-serif, et je ne me résignais pas à abandonner le serif, moins lisible, mais tellement lire la suite


jeudi 19 janvier 2006

24. 3601 motus, plus le titre

Quelques jours sans écrire en ligne, pour cause de broyage de noir. Je me suis laissée descendre au fond de l'immonde trou limoneux, et puis lasse de gratter et d'analyser toujours les mêmes chimères qui traînent pas là, j'ai creusé un peu plus profond et découvert quelques perles et un rayon de lire la suite


vendredi 20 janvier 2006

25. aspirations

Quand je passe l'aspirateur, j'aime dire que j'aspire. Inspiration, expiration, le dos bien droit, je promène devant moi sur le sol et sur les meubles, les étagères, les lits, les fauteuils, le petit balai aspirant fixé au bout d'un tube en plastique, lui-même fixé à une bouche d'aspiration lire la suite


dimanche 22 janvier 2006

26. ernest

J'ai ajouté deux pages au manuscrit et je n'ai pas compté les mots. Commencé un nouveau chapitre alors que le premier n'est pas terminé, j'y reviendrai plus tard. Je m'incline devant ce qui se présente. De l'aube jusqu'au crépuscule j'écris pour Ernest. Avant et après écrire, je lis Hemingway. Je lire la suite


mardi 24 janvier 2006

27. flirt

flirt avec un gros glaçons

tu perds tes yeux dans les autreston corps est une idée fixeton âme est un caillot au centre du frontta vie refoule dans son amphoreet tu meurstu meurs à petites lampées sous tes semelles [extrait de « Soir tourmente », in L'homme rapaillé, de Gaston Miron] Par la fenêtre de la cuisine, à travers lire la suite


mercredi 25 janvier 2006

28. vocabulaire

En cherchant un mot dans le dictionnaire, je suis tombée sur « quellement ». Jamais vu ce mot. Même pas dans un mot croisé. Faut dire que je n'en fais plus depuis que je ne reçois plus notre bonne sainte mère La presse, pour cause de déménagement, et que j'ai développé une forme d'addiction des plus lire la suite


jeudi 26 janvier 2006

29. quellement

2006.01.26_journal

Selon le savant et néanmoins littéraire Littré, « quellement » est un adverbe qui ne se dit que dans la locution « tellement quellement », qui elle-même signifie « ni bien ni mal, mais plus mal que bien ». On dira par exemple : « faire son devoir tellement quellement », « baiser tellement quellement lire la suite


vendredi 27 janvier 2006

30. envol

2006.01.27_envol

lire la suite


samedi 28 janvier 2006

31. pour rêver au soleil

2006.01.28_vivarium avec camomille

Trois tâches importantes occupent et continueront de composer mon aujourd'hui ordinaire, frivolités et autres quotidiennetés mises à part : √ back up général avant que je ne perde une fois encore toutes mes données méchamment grignotées par des virus virulents comme c'est arrivé tous les huit à lire la suite


dimanche 29 janvier 2006

32. Guo Nian

voeux pour le nouvel an chinois

J'ai reçu cette image sur une fort jolie carte de souhaits multicolore. Je souhaite à tous les vénérables lecteurs de ce journal une bonne et heureuse et excellente et toute frétillante et sémillante Année du chien de feu rouge 2006. Appris, grâce à mon très vieil ami Liu Zhijiang [incapable de lire la suite


lundi 30 janvier 2006

33. méditation

picorer seul sur la branche, en silence

Aujourd'hui, ou comment regarder, entendre, voir et sentir le monde dans son ensemble tel qu'il est sans tomber de sa branche et sans se prendre pour un oiseau. Croire seulement en ce que j'ai vu, senti, touché, goûté, manié, caressé, bu, mangé, souffert, vomi, couché avec, hurlé, soupçonné, lire la suite


Haut de page