avril 2004 (20)

jeudi 1 avril 2004

152. a va tout faire a mano

Stefan Zweig, Lettre d'une inconnue : Tu me pris dans tes bras. Je passai de nouveau toute une nuit de délices avec toi. Mais, même en ma nudité, tu ne me reconnaissais pas. Heureuse, je m'abandonnais à tes savantes tendresses, et je vis que ta fougue amoureuse ne faisait aucune différence entre une lire la suite


vendredi 2 avril 2004

153. le mur des secrets

mur74.jpg

Extrait du Journal de Thoreau, août 1851 : La manière dont les hommes que la vie a quittés s'attachent aux institutions qu'elle a quittés aussi, me fait penser à ces singes qui se suspendent par la queue – oui, dont la queue se noue autour des rameaux, même des rameaux morts de la forêt – et qui lire la suite


lundi 5 avril 2004

154. tendre fissure

ritaglio.jpg

De Rilke, extrait d'une lettre à Kappus, écrite en Suède, le 12 août 1904 : Comment oublier ces mythes antiques que l'on trouve au début de l'histoire de tous les peuples ; les mythes de ces dragons qui, à la minute suprême, se changent en princesses ? Tous les dragons de notre vie sont peut-être lire la suite


mercredi 7 avril 2004

155. troubleshooting

Well if you want to say yes, say yes And if you want to say no, say no 'Cause there's a million ways to go You know that there are [Cat Stevens : If you want to sing out, sing out, l'avant-dernier couplet.] Avertissement : Je rencontre encore des problèmes techniques avec le journal. Après avoir lire la suite


samedi 10 avril 2004

156. rubans bleus

Cet été les roses sont bleues ; le bois c'est du verre. La terre drapée dans sa verdure me fait aussi peu d'effet qu'un revenant. C'est vivre et cesser de vivre qui sont des solutions imaginatives. L'existence est ailleurs. [André Breton : dernière phrase du premier Manifeste, 1924]. *** Un autre lire la suite


dimanche 11 avril 2004

157. elle rêve qu'elle part à sa recherche

riopelle-rosa.gif

Sur mon lit, pendant la nuit, je cherche celui que j'aime, je le cherche, mais je ne le trouve pas. Je veux me lever maintenant, je ferai le tour de la ville, je marcherai dans les rues et sur les places, je veux partir à la recherche de celui qu'aime mon âme. Je le cherche, et je ne le trouve pas. lire la suite


lundi 12 avril 2004

158. la maison du fleuve

De Albert Camus, extrait de ses « Notes et plans » pour Le premier homme : Commencer la dernière partie par cette image : l'âne aveugle qui patiemment pendant des années tourne autour de la noria, endurant les coups, la nature féroce, le soleil, les mouches, endurant encore, et de cette lente lire la suite


mercredi 14 avril 2004

159. la maison du fleuve : un rêve

maison.jpg

C'est elle la maison du fleuve. Le rêve ne s'arrête pas. L'idée que le terrain sur lequel est construit la maison soit borné par le fleuve sur deux côtés et par la rivière au sud en fait une sorte de rêve pas tuable, pas raisonnable. Mais pas réalisable non plus parce que trop cher, pas les moyens. lire la suite


jeudi 15 avril 2004

160. migrer

Extrait de Mémoires d'outre-tonneau : Je n'ai pas d'histoire à raconter. J'ai perdu le goût de raconter des histoires. J'ai appris que personne n'écoute les histoires que l'on raconte, que plus personne ne s'intéresse à la découverte de nouvelles Amériques. J'ai appris que je vis dans un monde lire la suite


vendredi 16 avril 2004

161. le rêve

Citation trouvée sur Florilettre, la lettre d'information culturelle de la Fondation de la Poste : Je rêve d'un pays festonné, bienveillant, irrité soudain par les travaux des sages en même temps qu'ému par le zèle de quelques dieux, aux abords des femmes. [René Char, Feuillets d'Hypnos, Fragment lire la suite


dimanche 18 avril 2004

162. histoire de pi.eds

pieds.gif

Petit problème. Hier j'ai fait des courses loin d'ici et j'ai beaucoup trop : Au retour de la poissonnerie, de la librairie, de la boutique de thé, de l'épicerie, de la fruiterie et de la quincaillerie, j'étais fatiguée et j'ai trébuché dans l'escalier [toujours en réparation] et je me suis fait mal lire la suite


lundi 19 avril 2004

163. effilochage mouillé

Il pleut. Des milliards de milliers de petites étoiles luisantes et trempées, tout à fait liquides, descendent des nuages et roulent en cascadant sur le toit, dans les vitres et dans mon cou, sous le grand parapluie. J'ai sorti une chaise longue sur la terrasse pour me laisser caresser par la pluie. lire la suite


mercredi 21 avril 2004

164. par le commencement

Si je veux observer la loi des contrastes, qui gouverne l'ordre moral et l'ordre physique, je suis obligé de ranger dans la classe des femmes dangereuses aux gens de lettres, la femme honnête, le bas-bleu et l'actrice ; – la femme honnête, parce qu'elle appartient nécessairement à deux hommes et lire la suite


jeudi 22 avril 2004

165. comme ça, on ira jusqu'au bout

kahlo_les_racines.jpg

Magnifique. Simple. Il a quelque chose de complexe, du domaine de l'intouchable. Une espèce d'infinie vulnérabilité et une force, une détermination absolue, qui fait qu'il sera capable de tout donner à son art. Pour ce qui concerne son âme, je ne sais pas si elle est aussi vieille que ça. Mais lire la suite


samedi 24 avril 2004

166. c'est dans le mois de mai que les filles sont...

coccinel.gif

De Pierre Bertaux, dans la conclusion de sa Préface aux Souffrances du jeune Werther : Ne faisait-il pas sienne, peut-être, la maxime du Bourguignon saint Bernard à laquelle il fait un sort dans le Voyage en Italie : Spernere mundum, Spernere neminem, Spernere se ipsum, Spernere se sperni. Que nous lire la suite


dimanche 25 avril 2004

167. Caph, Mizar, Dabir, Betelgeuse et les autres

De Félix Leclerc, extrait de « Ce matin-là » : Quand tu dis que tu m'aimes et que tu danses au village Avec tous les garçons qui ont cheveux bouclés Tu mens effrontément... alors moi, demain, je m'en irai Plus loin que ce pays, plus loin que les nuages Et j'enverrai la mort te tuer, cher visage. lire la suite


mardi 27 avril 2004

168. là n'est pas la question

J'ai dû prier, prier sans m'en rendre compte. Et les heures, les jours et les semaines ont passé. Depuis que je suis devenue athée, je n'avais plus prié. Personne d'autre que moi-même. Sauf certaines nuits de folie quand ça allait très mal, je me mettais à murmurer de drôles de prières avec des lire la suite


mercredi 28 avril 2004

169. cent soixante et neuf fois

De William Faulkner, extrait de Sanctuary : A neuf heures, elle se leva, prit de nouveau le revolver, le contempla un instant, puis le glissa sous le matelas. Alors elle se déshabilla, revêtit une robe de chambre faussement chinoise, ornée de dragons et d'or parmi des fleurs couleur de jade et lire la suite


jeudi 29 avril 2004

170. l'amour à nu

J'ai trouvé la définition de l'Amour, — de mon Amour. Quelque chose qui parle du deuil à faire. Je la placerai soigneusement dans le grand dictionnaire que j'écris à coup de petits collages et bricolages euphoriques, alimentée par ma folle vie et quelques libres chevaliers poètes et déesses lire la suite


vendredi 30 avril 2004

171. dûnes

De Victor Segalen, extrait d'une lettre à Jules de Gaultier, écrite de Pékin le 11 janvier 1914 : Mon voyage prend décidément pour moi la valeur d'une expérience sincère : confrontation, sur le terrain, de l'imaginaire et du réel : la montagne vue par le « Poète », et la même, escaladée par celui à lire la suite


Haut de page