janvier 2003 (21)

mercredi 1 janvier 2003

135. bon matin, nouvelle année

Sous la dure écorce_Patrick Bizouard

Les amateurs de « Il faut... » et de « Je dois... » peuvent trouver de nombreuses bonnes résolutions toutes faites sur le web. Les sites web et les blogs regorgeront de ces divines pensées ces jours-ci. Pourquoi se priver ? C'est même un thème inépuisable sur Citations du monde point com. Ils les  […]

lire la suite »


vendredi 3 janvier 2003

136. bordel

Sous la dure écorce_Patrick Bizouard

C'est décidé, je reste à la campagne jusqu'au 12 janvier. Je reviendrai à Montréal un dimanche. Un dimanche ? Si. Il le faut. Parce que sais déjà que ce jour-là il va neiger de la bonne grosse neige fondante, bien évidemment. Pour le moment, on marche sur la glace, on skie sur la glace, on patine  […]

lire la suite »


samedi 4 janvier 2003

137. un drôle de rêve

femme léopard_Patrick Bizouard

Sommeil de la nuit troublant, mais réparateur. Les rêves s'imbriquent les uns dans les autres, formant une chaine baroque. Je vis dans un film joué pas des acteurs qui sont des gens que je connais et d'autres que ne n'ai jamais vus, au visage flou. Ils parlent, gesticulent autour de moi. Je suis au  […]

lire la suite »


dimanche 12 janvier 2003

138. une sauvageonne inspirée

femme léopard_Patrick Bizouard

Chacune de mes nuits abrite son lot de rêves inconscients. Et le jour, mes rêves lucides [?] sont là pour permettre de créer de nouvelles images avec les mots et d'inventer des histoires où les méchants s'entretuent et où parfois les jeunes hommes aux yeux couleur de mer sortent des anneaux d'or de  […]

lire la suite »


lundi 13 janvier 2003

139. angel dust

L'autre soir, la nuit était tombée depuis longtemps et il ne faisait même pas noir. Je pouvais voir très loin devant moi sur le lac gelé et derrière les troncs des sapins dénudés jusqu'à hauteur d'hommes [les plus grands...] Et deux fois de suite à minuit, celui d'ici et celui de la France, j'ai  […]

lire la suite »


mardi 14 janvier 2003

140. test [in]utile

Gerome : Femme nue (fragment)

Page test. Pour voir si je peux écrire une page de journal juste avec des verbes. Les verbes ne sont-ils pas, par définition, les mots qui expriment l'action, l'état, le devenir ? Ce sont de petits serpents qui changent de forme. Pas facile à suivre, la forme. Mais le pire, c'est que les verbes  […]

lire la suite »


mercredi 15 janvier 2003

141. test [in]utile [suite]

Gerome : Femme nue (fragment)

Ouvrir. Sourire. Embrasser. Baigner. Masser. Parfumer. Habiller. Maquiller. Brosser. Déjeuner. Discuter. Rassurer. Expliquer. Écouter. Observer. Noter. Lire. Charmer. Sucrer. Donner. Aimer. Apaiser. Savourer. Savourer. Goûter. Apprécier. Attendre. Cesser. Quitter. Rentrer. Déshabiller. Détendre.  […]

lire la suite »


jeudi 16 janvier 2003

142. les animaux

indien à cheval

Un jour j'ai fait le rêve que je me rendais en Afrique et que je ramenais des animaux jusqu'ici en faisant la route à pied. La plus belle de toutes mes bêtes était une girafe. Sur la route, je lui flattais le cou. Ce rêve, je sais que je l'ai fait parce que je voudrais tellement en avoir une, une  […]

lire la suite »


vendredi 17 janvier 2003

143. let's blog a day to remember

J'apprends qu'ils sont en train de distribuer les rôles du Petit Prince dans une comédie musicale. On ne parle plus que de ça, comme si c'était l'événement du siècle. Encore et toujours la pub. Rien qu'à penser à ce truc me fait frémir. C'est quoi l'idée ? J'ai pas encore compris et il n'y a sans  […]

lire la suite »


samedi 18 janvier 2003

144. mettre au monde un roman ?

Je n'arrive pas à descendre de ce cheval, je chevauche en rêve comme le dernier Apache les bras en croix pour vivre à plein ce nouveau matin baigné de lumière qui traverse le vitrail du bureau et donne aux images des reflets ocres et dorés. Il fait soleil et hyper froid. Le ciel est bleu acier.  […]

lire la suite »


dimanche 19 janvier 2003

145. soir et matin

Rigoletto : ©Opéra de Montréal

Quel dimanche. Vie étrange, vie courtisane qui me tue. Boire sa folie éclatante au bord de l'oeuf. Faire une omelette. J'aime les dimanches qui sont comme ça, qui me noient dans les livres et les airs d'opéra. Soir et matin je pleure en pensant à vous. Ça va aller. Reçu en cadeau deux billets pour  […]

lire la suite »


lundi 20 janvier 2003

146. le blues

Je suis tombée dans une sorte de blues du post-partum post Épiphanie. Normal. Ça va passer. « Faut » se dire : « Allez ma puce, secoue-toi les puces et écris. » [Objection, votre Honneur, les puces peuvent pas avoir des puces] « Objection rejetée ! C'est quoi cette histoire de larmes soir et matin ?  […]

lire la suite »


mardi 21 janvier 2003

147. un millier d'oiseaux

turug

J'ai commencé à fabriquer mille et un oiseaux. Pour la Paix. Ce sont des oiseaux en origami de toutes les couleurs que j'enfile sur un fil de soie rouge et puis je les suspends quelque part dans la maison, j'aime bien les mettre près d'une porte. J'ai appris à faire des oiseaux en papier avec Yuka,  […]

lire la suite »


mercredi 22 janvier 2003

148. en attendant

orig

    Nous vivons dans une époque épique où nous n'avons plus rien d'épique. À New-York le dentifrice chlorophylle fait un pâté de néon dans la forêt des gratte-ciel. On vend la musique comme on vend le savon à barbe. Le progrès, c'est la culture en pilules. Pour que le désespoir se vende, il ne  […]

lire la suite »


jeudi 23 janvier 2003

149. sept heures du matin

À sept heures du matin il fait noir, le jour n'est pas encore levé. Les vitres sont recouvertes de givre, sauf une bande de trois à quatre centimètres vers le haut, tout près de la croisée. Je m'approche et regarde par la petite ouverture. Une femme toute vêtue de noir marche rapidement dans le  […]

lire la suite »


dimanche 26 janvier 2003

152. la pause

Klimt

« Les poètes n'inventent pas les poèmes Le poème est quelque part là-derrière Depuis très très longtemps il est là Le poète ne fait que le découvrir. » Jan Skacel Depuis mon retour de la campagne, je n'avais pas réouvert le manuscrit d'Épiphanie. Il restait pourtant si peu de travail à faire avant  […]

lire la suite »


lundi 27 janvier 2003

153. 100% fait main

2003.01.27_manuscrit

C'est pas grave que j'aie perdu tous mes mails. Pas grave du tout. J'ai même renoncé à les récupérer après les avoir retrouvés dans les dédales des documents planqués comme des rats au fond de la cale de la machine à voiles et à vapeurs qu'est la mémoire de cet ordinateur. Ils sont bien cachés là ?  […]

lire la suite »


mardi 28 janvier 2003

154. quand le ciel qui s'ouvre

Il y a l'envie de partir qui est là. Alors je partirai. Je sais pas quand mais j'en ai envie, très envie, bientôt un jour de partir d'ici mais pourtant dans cette ville, dans cette maison je suis heureuse et surtout libre, je suis bien, et je fais ce que je veux et par moments cette folie de partir  […]

lire la suite »


vendredi 31 janvier 2003

155. [...]

    J'avais rencontré ce double aimant et, de tout l'univers, rien n'est demeuré vrai que deux points où brillaient le ciel et tout le phosphore de l'angoisse. De ces deux points sont nés des paroles, un corps, une âme. Mon coeur s'est arrêté de battre. J'ai voulu parler, j'ai bégayé. Le trottoir  […]

lire la suite »


Haut de page