juillet 2002 (28)

lundi 1 juillet 2002

12. le délicieux bruissement du silence

soleil.jpg

J'ai déménagé l'ordinateur face à la fenêtre, je l'ai placé sur une longue table qui divise le bureau en deux dans le sens de la largeur, juste un peu en avant des deux colonnes si ostensiblement corinthiennes. Face à la fenêtre, donc. Celle avec des vitraux, et qui s'ouvre sur les hautes branches  […]

lire la suite »


mardi 2 juillet 2002

13. un jeu, pour jouer

Cette chaleur qu'il fait dehors est divinement agréable. J'ai pas envie d'écrire, mais de jouer. Il y a quelques semaines, par curiosité, pour voir un peu ce qui amène les gens vers Le journal de Script quand ils cherchent dans Google, j'ai relevé la liste des mots qu'ils avaient tapés. Voici les 33  […]

lire la suite »


mercredi 3 juillet 2002

14. chaleur [bis]

Il fait très chaud, mais pas « trop chaud ». J'aime la chaleur intense et l'humidité. Et le soleil. Il suffit de quelques minutes au soleil pour que mes taches de rousseur ressortent. Depuis quelques jours, pourtant, la chaleur est si intense qu'elle vous prend à la gorge, exactement comme si vous  […]

lire la suite »


jeudi 4 juillet 2002

15. central park

Écrire ce que je fais au moment où cela se fait reviendrait au même que d'arrêter le temps. Jouir du moment et le capturer vif pour immédiatement, instantanément, le mettre en mots. Le reste du temps je ne peux jamais écrire que ce qui est mort, ce qui est déjà vécu, passé - terminé - . Cette envie  […]

lire la suite »


samedi 6 juillet 2002

16. petit délire bleu, au miroir

specularia perfoliata

Écrire un journal c'est un peu comme se regarder dans un miroir. L'objet peut être une belle surface polie avec un cadre doré ouvragé, ou encore très moderne et sans cadre du tout. Les anciens miroirs étaient en métal et aujourd'hui on fait les miroirs avec du verre étamé. L'objet sert à réfléchir  […]

lire la suite »


dimanche 7 juillet 2002

17. sous la peau

La sensualité, je dirais que c'est une sorte d'intelligence du corps, et c'est quelque chose de beaucoup plus que sexuel. Peut-être pas «plus que», mais c'est nécessaire dans la sexualité et dans toute la vie aussi et sans la sensualité, on ne peut pas espérer une vie sexuelle très intéressante.  […]

lire la suite »


mardi 9 juillet 2002

19. la mer, l'amour, les vacances

Dans la chaleur de la nuit je me lève. Toute seule dans cette grande maison, je souris. Il fait noir. Je sors sur le balcon et je regarde en haut. Je ne vois pas les étoiles. Dans le ciel, de gros nuages roulent. Le ciel n'est pas complètement noir et je ne vois pas les étoiles. Je ne vois pas la  […]

lire la suite »


mercredi 10 juillet 2002

20. insane

Un soir d'été, je regarde les étoiles. Le ciel n'est pas noir, mais bleuté, d'un beau bleu profond, un bleu qui laisse voir des traînées de nuages blancs qui se font transporter par le vent, des nuages tout effilochés sur les bords comme sont représentées les ailes des anges sur les vieilles images  […]

lire la suite »


jeudi 11 juillet 2002

21. le corps écrit

Je me suis levée avant l'aube encore ce matin. J'aime travailler pendant la nuit, mais pas quand la nuit commence. Pas ces jours-ci. Parce que c'est l'été, et que je pense à la mer et aux vacances, je ne dors plus comme avant. Les premières heures de la nuit, quand je tombe de sommeil, je me réfugie  […]

lire la suite »


samedi 13 juillet 2002

22. la vie continue

chat gris et blanc

Script va bien. Je sais que des lecteurs s'inquiètent. Les petits souris qui dansent autour de mon lit la nuit et qui font craquer le plancher de la chambre me l'ont dit ce matin. Elles m'ont traitée de fainéante parce que je n'écris plus aussi souvent et aussi longuement qu'avant. Elles m'ont dit  […]

lire la suite »


dimanche 14 juillet 2002

23. des bas à couture ?

Je lis Niels Lyhne, ce roman du grand poète danois Jens Peter Jacobsen, traduit par Tiina Nunnally. Je lis, assise dans un fauteuil vert en rotin sur le balcon, au soleil. Je porte une tunique de soie indienne blanche, teintée très légèrement d'un roux un peu safran. Je suis nu-pieds. J'ai noué mes  […]

lire la suite »


lundi 15 juillet 2002

24. intime beauté

petites fleurs rouges vues de près

On se demande si on a le droit d'observer les fleurs d'aussi près. Celles-là, ce n'est pas possible. Elles sont trop belles. Elles ne mesurent que 7mm. Voir d'aussi près la nature, cela me bouleverse. Avons-nous le droit de « capturer » des images comme ça ? Les fleurs n'ont-elles pas le droit elles  […]

lire la suite »


jeudi 18 juillet 2002

27. mille ans et quelques fleurs

Le temps file. L'été avance. J'ai beau crier et écrire tous les jours que le temps n'existe pas, il reste que je le vois filer, comme tout le monde. L'été 2002 passe trop vite, beaucoup trop vite. Et puis j'ai un gros problème sur les bras : Script a envie de tomber en amour, mais pas n'importe  […]

lire la suite »


vendredi 19 juillet 2002

28. la nuit le jour

fleur jaune

Au mois de février, un jour que nous marchions ensemble au bord de Méditerranée, Marie m'a parlé du jour et de la nuit. Elle m'a dit que la femme ressemblait à la nuit. Quand elle m'a parlé de ça, j'écoutais intensément mais j'avais conscience que je n'enregistrais pas tout. Je ne saisissais pas  […]

lire la suite »


samedi 20 juillet 2002

29. un seul homme

homme nu

J'entends chaque jour des histoires terribles qui arrivent et qui sont le fait de personnes « méchantes », de la haine. Pourquoi ça existe, la haine ? J'ouvre un livre et je tombe sur le passage suivant : «...il suffirait d'un seul homme digne de ce nom pour que l'on pût croire en l'homme, en  […]

lire la suite »


dimanche 21 juillet 2002

30. blog ou journal

nid d'oiseaux

Je me suis levée avec une envie folle de prendre congé de journal, de faire l'école buissonnière. Si. De ne pas écrire et de faire des choses, des tas de choses que je n'écrirai pas. Des choses que je garde à mûrir dans le silence de mon coeur. Et je les ai faites. Avec tout ça, il est déjà 17  […]

lire la suite »


lundi 22 juillet 2002

31. le ciel et la mer

mer_et_ciel_jak

07:28 AM Je dois aimer bloguer, finalement. Voilà que je blogue. J'y crois pas moi-même. Pas grave, ça va me passer. Je jure que je tiendrai pas deux jours. J'arrive fatiguée. J'ai travailé comme une folle sur mon manuscrit toute la journée. Ça roule. Cherché le mot leechee dans tous mes  […]

lire la suite »


mercredi 24 juillet 2002

33. une maison pour les oiseaux [bleus, si possible]

nid de l'Oregon

Toujours dans mon projet de construire une maison pour les oiseaux [bleus, si possible], j'ai trouvé des plans et toutes les informations dont j'ai besoin à cette adresse : Birdhouse Network :Features of a Good Birdhouse. Pour tout dire, j'ai craqué pour ce que font ces gens. C'est génial. Le plan  […]

lire la suite »


jeudi 25 juillet 2002

34. le silence du rêve

une petite maison pour les oiseaux

Le silence habite sa chambre. Elle aime le silence de la maison en été après que tout le monde est couché. Elle dénoue ses cheveux, allume des bougies. Elle fait couler un bain. Le téléphone sonne. C'est lui. Ils parlent. Elle se glisse dans ce bain comme dans un creux entre les grosses roches de la  […]

lire la suite »


samedi 27 juillet 2002

36. la vie, infiniment

nid de l'Orégon_2002.07.26

Pour commencer, ce beau samedi matin nuageux et pluvieux, un petit moment de plaisir : Mise à jour de mon mini blog : une maison pour les oiseaux [bleus, si possible]... Il s'est passé des choses dans le nid de l'Orégon. Bien des choses. Les oisillons sont âgés d'à peu près deux semaines, et les  […]

lire la suite »


mardi 30 juillet 2002

38. la fenêtre noire

Du côté du nid de l'Orégon, c'est triste, l'écran est tout noir. Qu'est-ce qui a bien pu se passer là ? Une grosse chicane ? Ils ont tout balancé par la fenêtre : les oisillons et le nid avec ? Sûrement pas, les oiseaux sont pas aussi fous que les humains. Il s'agit probablement d'un problème  […]

lire la suite »


mercredi 31 juillet 2002

39. mon nid à moi

ligne grise

Enfin, il ne fait plus noir dans le nid de l'Orégon. J'ai eu peur. Les oiseaux semblent toujours là, comme s'ils avaient attendu la camera pour s'envoler. On dirait que ça dort encore. C'est paresseux des oiseaux ? Du côté de mon nid à moi, la cheville me fait toujours souffrir. C'est le manuscrit  […]

lire la suite »


Haut de page