juin 2001 (22)

vendredi 1 juin 2001

114. dans les yeux de Céphale

J.W.Waterhouse : The Soul of a Rose

Il s'est enfui, le doux, le bienfaisant sommeil. C'est l'heure où la rosée en larmes s'évapore, Et, frémissants du jour qui ne naît pas encore, Hennissent au lointain les chevaux du Soleil. La Déesse frissonne, à son brillant réveil. Comme une fleur de pourpre on voit sa lèvre éclore, Et Céphale, à lire la suite


samedi 2 juin 2001

115. poésie mon bivouac

favouritepoet.jpg

Tout un samedi à relire des poètes. Je ne connais pas deplus bienfaisante occupation. Noté quelques passages à conserver dans ce journal, des mots qui agissent comme des phares dans cette obscure clarté (pas mal l'oxymore de Corneille, n'est-il pas ?) qui me tombe dessus. Sur la rue, je marche et lire la suite


dimanche 3 juin 2001

116. un silence éternel

windflowers.jpg

les mots chuchotentaffamésgouttes de roséeje bois les matinssomptueux délireseffrayantes douceursje me suis perduele vent m'emporteje ne sais pasm'effacer m'arracherchair et sangsel des rivièresclé de l'absurdeprofondeur du rêvele vent m'emporteavec les fleurs sauvageslà et seuleje contempleraiun lire la suite


mardi 5 juin 2001

117. la vie matérielle, c'est une mouche sur une fleur

fleurmouche.jpg

La vie matérielle, celle du quotidien, est pareille partout, quoi que l'on fasse. Une activité en vaut une autre. La soirée au théâtre, l'après-midi au bureau ou l'observation de la mouche sur une fleur se valent. Ça dépend. Je me dis parfois que tout ce qui importe c'est de se placer en face des lire la suite


mercredi 6 juin 2001

118. la diariste et son chat

Waterhouse : La Favorite

La diariste et son chat ou : mes réflexions sur les réflexions d'une diariste online ou vice versa Ça fait longtemps que certaines questions sur le diarisme online me chatouillent la diariste. Alors ce soir, considérant que je n'ai rien d'autre à perdre qu'un peu d'amour propre si je passe à côté du lire la suite


dimanche 10 juin 2001

119. trop de trucs sur le feu

carte

Alors, étant donné que j'ai encore pas mal de trucs sur le feu, je remets à plus tard les réflexions de la diariste et son chat Certains jours, écrire une page de journal ressemble à une sorte de rituel. Parfois c'est une discipline, parfois c'est un jeu. Ce n'est jamais pareil. Je me demande lire la suite


mardi 12 juin 2001

120. les violettes

violette

Ces fleurs sauvages sont bien jolies. J'ai découvert un bouquet de violettes comme celles-ci qui ont poussé dans mon petit jardin devant la maison, juste en dessous du vieil érable. Les violettes sont de différentes couleurs : blanches, jaunes, bleues. Ou violettes. Les miennes sont d'un beau lire la suite


mercredi 13 juin 2001

121. don't kill yourself

anemone canadensis

Don't kill yourself, I'll do it for you, said my best friend Chaleur. Soleil. Le coeur se fait plus léger au réveil. Passé le premier élan joyeux, tout devient mortellement lourd. Une fois de plus les petits sentiments troublants devront retourner à l'océan où ils ont pris naissance. La peine veut lire la suite


jeudi 14 juin 2001

122. besoin d'air

foretetroses1.jpg

Cette chaleur humide est écrasante. Il arrive parfois que le temps corresponde exactement à ce qui se passe à l'intérieur. Un sentiment de lourdeur, d'oppression. À cause de la tristesse qui s'accroche. Comment se fait-il que j'en suis arrivée là, une fois de plus, en moins de six mois ? Le rêve et lire la suite


vendredi 15 juin 2001

123. la diariste et son chat (suite et fin)

mucha : music

Mes réflexions sur les réflexions d'une diariste online ou : La diariste et son chat ou vice versa (suite et fin) Où en étions-nous ? Pas encore à Montaigne ? Oui et non. J'avais pas mal fait le tour de la question en suivant la piste du vieux monsieur qui a vécu au XVIe siècle et qui portait des lire la suite


dimanche 17 juin 2001

124. le printemps s'achève

romeo et juliette

Le printemps s'achève. Tout est en place pour l'été. Les bourgeons ont éclaté et ils ont libéré des feuilles et des fleurs en abondance. Les branches s'allongent, se ramifient. Les humains suivent leur exemple et se font plus beaux, ils sortent de leur cocooning d'hiver et se précipitent, curieux lire la suite


lundi 18 juin 2001

125. la fin d'une saison intérieure

violetteseptentrionale1.jpg

Ce sera bientôt la fin d'une saison intérieure. Selon les recherches faites en mars et notées à la page 32, l'été sera là jeudi le 21 juin, à 03:38 HAE ou à 07:38 TU. Alors je n'ai pas une minute à perdre, il faut que je commence dès aujourd'hui à tout mettre en place pour accueillir cette troisième lire la suite


126. l'insoutenable désir d'aimer

vaccinium angustifolium

La jolie fleur sur l'image est une vaccinium angustifolium. De vaccinus : vache, et angustifolium : à feuilles étroites. D'où son nom : airelle à feuilles étroites ou airelle du Canada ; autrement dit, c'est la fleur du bleuet. Pourquoi vache est devenu airelle ? Mes sources sont restées lire la suite


mardi 19 juin 2001

127. le silence

prunus_virginiana.jpg

Le prunus virginiana, c'est ce qu'on l'habitude de nommer « cerisier à grappes ». Cet arbre produit de toutes petites cerises qui rendent l'intérieur de la bouche très rugueux. C'est bon l'été, quand il fait chaud. Mais il faut faire attention parce que les jeunes feuilles sont très toxiques : lire la suite


mercredi 20 juin 2001

128. vitrail

pavotrose.jpg

La fièvre des mots se répand. Elle ronge et brûle tout sur son passage. Abîme. Je courtise le songe qui consiste : m'abîmer dans le torrent bruissant du langage. Quand la communication s'interrompt, je rêve d'un mutisme aux profondeurs insondables que je pourrais mettre en mots. Recueil lire la suite


jeudi 21 juin 2001

129. c'est fait

medeola_virginiana.jpg

Premier rendez-vous avec l'été ? c'est fait... cette nuit à 3 heures 38 ! Voilà, l'été est arrivé cette nuit. J'aurais bien voulu aller l'attendre au coin de la rue pour lui donner un petit bisou, mais je m'endormais trop. Alors je lui ai donné rendez-vous dans le silence de mon coeur. Pour cela, je lire la suite


vendredi 22 juin 2001

130. la disjonction, Jack, la céramique et le Jazz

Miyuki TANOBE : Le Festival de Jazz de Montréal

Vendredi matin de pluie. No problem. La pluie ne m'a jamais vraiment dérangée. Dans huit jours on sera déjà à l'ouverture du festival de Jazz. J'ai hâte de sentir les foules remplir les rues et d'entendre la musique partout en ville. Le Jazz c'est du monde bizarre qui se promènent partout l'air un lire la suite


samedi 23 juin 2001

131. je me souviens

lady claire

Vous pouvez me mâter, m'enfermer, me baillonner avec votre argent en chien de fusil avec vos polices et vos lois avec vos cliques et vos claques je vous réponds NON je vous garoche mes volées de copeaux de haine de désirs homicides je vous maganne je vous use je vous rends fou je vous désinvestis lire la suite


lundi 25 juin 2001

132. coeur oiseau

Rob Versteeg : meadow pipit

L'oiseau ne semble poursuivre qu'un rêve, celui de voler. Serait-ce le fait de vivre dans les airs qui le rend aussi léger et libre ? Qu'est-ce qu'il sait que nous ne savons pas ? Il peut traverser les frontières, passer d'un pays à l'autre. Il n'a pas besoin de s'enfermer à vie dans une maison. Il lire la suite


mardi 26 juin 2001

133. le chemin du coeur

enid and geraint wheelwright

J'aime contempler le ciel. J'imagine que les étoiles me font signe de temps en temps : allez, monte. Alors je dis, je ne peux pas, sans ascenseur. Le cheval suit l'étoile, il ne sort jamais de la route. Quelqu'un chante. Pourquoi chante-t-il si fort ? Les voix humaines s'entêtent à mentir, à lire la suite


jeudi 28 juin 2001

134. rayon de soleil

alexander : a ray of sunlight

Le titre de ce tableau, du peintre anglais Alexander, est à lui seul un poème qui décrit mon réveil de ce matin. Dès 5 heures, les rayons s'infiltraient partout. Ciel lumineux, impossible de me rendormir. Je dis que c'est la lumière, la chaleur, je dis que c'est la fièvre d'écrire, je dis beaucoup lire la suite


samedi 30 juin 2001

135. destin ?

waterhouse53.jpg

Je crois que certains objets recèlent des pouvoirs magiques. Ils sont hantés *. Les ciseaux, les plumes, les capteurs de rêves, les marteaux, les petits coffrets, les chaussettes, les cartes à jouer, les flûtes, les brosses à cheveux, les bols à café et les poupées sont hantés. Parce que je pense lire la suite


Haut de page