11 mai 2001

Chère Script,

Tu n'es pas obligée de répondre. C'est le genre de choses que, je pense, tu apprécies, que j'apprécie aussi et que tu peux publier, je le sais bien, j'en suis bien conscient. Laisse toi guider par tes envies. Tu n'as pas d'obligations avec moi. (envers).

TU es ce que tu écris, tu l'es beaucoup plus que ce que tu veux bien donner aux autres, je veux dire comme image. Je ne suis pas sûr que ton vrai TOI soit plus celui du journal ou celui de tous les jours. Il y a peut-être un entre les deux. L'écriture te transforme sûrement, mais tu n'inventes pas tout et comme tu dis, tu ne pars pas de zéro. Ton journal n'est pas une fiction Script, tu ne nais pas de ton journal. C'est peut être l'image de tes désirs, de ta libido, de tes peurs et de l'enfant refoulé que tu caches parce que c'est interdit... Il existe des espaces réservés au libre cours, c'est-à-dire un espace ou tout est possible (quand on veut) et rien n'est interdit (si on veut). J'utilise le courrier pour cela mais d'autres trouvent d'autres voies.

----

[...]

----

Lise écrit ce qu'elle veut, en tout cas, c'est rigolo. Je n'ai pas beaucoup lu en fait mais c'était ... différent alors j'aime bien, par principe. C'est de la poésie d'une autre forme, d'un autre monde. Le contenu, ou plutôt, l'interprétation a peu d'importance.

Repose-toi bien et puis c'est bientot le week end... Je ne te sens pas si fragile que ça vu d'ici. Ca depend peut être de ce que tu as mangé le matin ? :-)

Je viens d'aller voir la boite aux lettres ( Je surveille.... La célébrité est un vice universel :-( ) et ca me plaît. C'est chouette et le hibou est mignon, il faut bien le dire. Merci. Yes !

That's really Great !

X X Kiss

Jack


Retour au journal : billet 97, le 12 mai 2001