10 mai 2001

Hello Script!

Et oui, avec le décalage horaire, tu devrais avoir cela en te levant... Je ne reviens que maintenant de mes petites vacances du week end, un week end upgradé comme tu dis.

J'ai aperçu l'entrée 88, chiffre symbolique (?), ce week end, et tu as bien fait. C'est très bien comme ça, ne t'inquiètes pas. Le «pseudo» me va, [...] Je suis pour le pseudo pour l'instant, on a pas besoin de me tracer dans ta vie Script, même si je ne suis qu'une chimère ou qu'une chandelle de passage ou un lutin dans les fourrées.

Côté formes, je crois qu'il serait plus simple de publier l'échange c'est-à-dire ce que tu écris aussi, pas forcément tout, à toi de juger ce qui est important ou pas. [...] Si tu mets cela sous la forme d'un échange cela sera sûrement plus facile à comprendre, car sinon, je vais me sentir un peu seul sur les pages de couleur papier cadeaux. Et puis, il faut un peu de liant à tout ça, non? En fait c'est une question de style. Tu peux vouloir présenter les choses en les liant, leur donner une continuité ou les présenter brutes et plus énigmatiques, des emails qui tombent du ciel et qui parlent un peu fort, depuis le fourrée d'à côté.

J'approuve avec un plaisir non dissimulé, conscient du fait d'être le lecteur privilégié, d'être enfin le cafteur de quelqu'un car c'est bien là la fonction d'un cafteur. Témoin implacable de la vie d'un autre il écoute et juge sans jamais se tromper, il regarde et s'amuse, il conseille, il se tait aussi. Chacun son cafteur, j'ai le mien et je me plais à penser que je suis le tien, que nous sommes le tien, puisqu'il s'agit bien du reste du monde. Le reste du monde est ton cafteur. C'est osé, mais il fallait y penser !

Je me demande bien à quoi sert un capteur de rêve, le mot étant si proche. Le cafteur divulgue, repend la rumeur mais n'y parvient pas, car finalement, cela n'intéresse personne toutes ces choses. Le cafteur est bien malheureux ma foi. Témoin litigieux d'un autre, il écoute. Le capteur de rêve ferait peut être l'inverse. Il sélectionne et il conserve. Il écoute aussi, mais il écoute l'envers du décor c'est-à-dire tout ce qui ne peut être révélé. Et puis tout ce que l'on veut oublier aussi, tout ce qui veut se brûler, il le garde, peut-être pour la posterité ou pour un autre monde. Je ne sais toujours pas ce qu'est un capteur de rêve mais s'il a des archives cela doit être assez fabuleux...

...

Evidemment, je n'avais pas lu la moitié de ta missive, car je sais pas, j'ai cru a un court message et je viens de découvrir le reste... Merci.

Je prends autant de plaisir à te lire, que toi à repondre ! Tu me poses plein de questions alors je vais tenter d'y répondre.

[...] bon, c'est pas tout ca, mais je suis au boulot moi...

Bon jeudi Script !

Jack


Retour au journal : billet 96, le 11 mai 2001